09-02-2016 23:15 - En images : Exposition "Arigatô", scènes d’espoir : un regard sur 30 portraits, 30 histoires

En images : Exposition

Culturim - L’Unicef en partenariat avec l’ambassade du Japon en Mauritanie expose depuis ce lundi 08 février des photographies, au Musée national, à Nouakchott. Les images racontent chacune une histoire, dressent un portrait d’un enfant, d’une femme, d’un vieux, posent un regard sur des drames.

Comme celui qu’a vécu la jeune Afaid, 15 ans, et réfugiée dans le camp de M’berra. En 2013, sa famille et elle ont fui le conflit au Nord-Mali pour trouver refuge dans le camp de Mbera en Mauritanie.

A l’âge de 14 ans, elle a été mariée de force par son père à un homme beaucoup plus âgé qu’elle. Sa mère, qui s’opposait au mariage, a exposé le problème au chef du village qui a référé Afaid à Intersos, partenaire d’implémentation de l’UNICEF en Mauritanie. Le mariage a pu être rompu.

-"grossesses prématurées"-

"En Mauritanie, plus d'une fille sur trois est mariée avant l'âge de dix-huit ans. Le mariage des enfants est une violence faite aux enfants. Souvent, les jeunes filles mariées rencontrent des problèmes de santé notamment dus à des grossesses prématurées qui élèvent les taux de mortalité maternelle et infantile. Par ailleurs, les cas de maltraitance sont fréquents dans les mariages d’enfants. Dans le cadre du partenariat entre le gouvernement du Japon et l’UNICEF en Mauritanie, 25 000 réfugiés sont ciblés à travers des activités de sensibilisation pour prévenir les violences faites aux enfants", explique Unicef.

Cette exposition a aussi son côté plein de charme comme cette histoire du petit Abou, 2 ans, qui souffrait de malnutrition aigüe et qui, aujourd’hui, est totalement rétabli ou encore cette autre histoire, celle d’Aïcha, jeune réfugiée au Camp de Mbera qui a obtenu son baccalauréat et qui a pour ambition de devenir avocate.

-Un combat de tous les jours-

Faire connaitre auprès du public son combat de tous les jours pour améliorer les conditions et la qualité de vie des enfants et des femmes, c’est ce que vise ainsi cette exposition "Arigatô", scènes d’espoir.

Quelques "376.200 enfants âgés de moins de 5 ans, 95.600 femmes et plus 11.500 familles vulnérables en Mauritanie ont bénéficié depuis 2013 de l’assistance de l’Unicef", grâce aux contributions de l’ambassade du Japon en Mauritanie, explique SEM Jun Yoshida, ambassadeur du Japon en Mauritanie, en marge de la cérémonie officielle.

"Arigatô", scènes d’espoir, une exposition à découvrir jusqu’au 15 février.

Par Babacar Baye NDIAYE
©Cridem 2016





Avec Cridem, comme si vous y étiez...














































































Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1695

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)