22-03-2016 04:00 - Tourisme intérieur : Revenir aux cures de santé saisonnières.

Tourisme intérieur : Revenir aux cures de santé saisonnières.

Adrar-Info - Sidi Salem souffrait au moindre effort de toutes ses articulations. Il ne pouvait plus marcher. Nevissa portait une pustule dermique ( Timchy) au niveau de la gorge qui menaçait de bloquer sa respiration.

Ils sont guéris définitivement de ces deux graves maladies, suite à une cure- guetna , lors d’un séjour passé à Toungad en Adrar pour le premier et un traitement à base de lait de vache à Tiguint au Trarza pour la deuxième.

Etant entendu que le tourisme rapporteur tel qu’organisé entre 1977-2007 en Adrar, ne reprendra pas de sitôt, en raison des menaces terroristes qui planent sur tous les pays du monde , ne devons nous pas « sécher nos larmes » et nous inspirer du mode de transhumance saisonnier de nos ancêtres ?

Se déplacer au Nord quand les pluies arrosent bien le Tiris Zemmour, vers l’Est quand les pâturages sont luxuriants et vers le Sud quand les cultures sont mures.

Que nous faut-il pour fonder de tour-opérateurs dont la vocation première serait de cultiver chez les Mauritaniens l’attachement aux vacances annuelles et l’amour du tourisme culturel, d’aventure et d’investigation ?

Comment nous faire connaitre les uns les autres entre Mauritaniens et valoriser les patrimoines et cultures propres à chacune de nos régions : contes Soninkés du Guidimagha Vs Tagant ; Artisanat des Hodh contre Brakna; folklore du Gorgol Vs Adrar ; Med’H du Trarza Contre Inchiri ; architecture Ndb Vs Assaba… ?

Comment sauver de l’abandon et exploiter les importantes infrastructures touristiques réalisées dans toutes les régions du pays qui ont couté à l’Etat et aux particuliers des investissements énormes (routes, hôtels, réseaux de télécommunications etc) ?

Comment adapter ces infrastructures et le savoir faire acquis (aubergistes, agences de voyage, guides, chameliers, cuisiniers..) à nos propres aspirations et bourses ?

Des questions!!!

Ely Salem Khayar



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1167

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)