14-04-2016 11:35 - Salafistes : finalement autorisé et projeté à Biarritz

Salafistes : finalement autorisé et projeté à Biarritz

Le Figaro - Trois mois après la polémique qui avait perturbé le Festival international des programmes audiovisuels, le Centre national du cinéma a donné son accord pour diffuser le documentaire de Lemine Ould Salem et François Margolin dans la commune pyrénéenne.

Ses images brutales sans commentaires ont fait accuser Salafistes de propagande islamiste en janvier dernier. Jugé «malsain» et «inachevé» selon certains critiques, le documentaire du Mauritanien Lemine Ould Salem et du Français François Margolin sera pourtant projeté au cinéma le Royal de Biarritz le 25 avril. Le Centre National du Cinéma (CNC) a donné son aval à la future projection-débat.

En janvier dernier, les organisateurs du Festival international des programmes audiovisuels (FIPA) qui se tenait à Biarritz, avaient alors limité la projection de Salafistes aux seuls professionnels et journalistes. Une décision parachevée à la dernière minute, en raison de l'aspect choquant des images, empêchant donc le public de le voir dans les salles biarrotes.

En présence de Lemine Ould Salem

Trois mois plus tard, le 25 avril précisément, la projection du documentaire sera finalement accessible à un public averti. La déception aura donc été de courte durée.

Le réalisateur mauritanien qui interviendra dans une librairie de la ville à 18h30 pour présenter son livre Le Ben Laden du Sahara. Sur les traces du jihadiste Mokhtar Belmokhtar, sera par ailleurs présent lors de la projection-débat à 20h au Royal de Biarritz.

Le film réalisé par le journaliste Lemine Ould Salem et le documentariste François Margolin suit au plus près des terroristes fondamentalistes au Mali et en Mauritanie. Entrecoupé d'images de propagande et de vidéos jihadistes, sans voix off, ni commentaires le documentaire avait suscité de vives réactions à sa sortie.

L'ancienne ministre de la Culture, Fleur Pellerin, avait ainsi fait interdire le long-métrage aux mineurs avant que le tribunal administratif de Paris ne fasse abaisser son interdiction aux moins de 16 ans.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1715

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)