28-07-2016 08:45 - Inondation de Nouakchott : Déplacer la capitale Nouakchott comme alternative?

Inondation de Nouakchott : Déplacer la capitale Nouakchott comme alternative?

The Guardian - Le niveau de l’eau a augmenté plus que d'habitude cette année et les toilettes débordent, faisant répandre leurs eaux usées, notamment dans les quartiers de la capitale mauritanienne Nouakchott, situés au niveau ou parfois au dessous du niveau de la mer.

« Nous sommes inondés de nouveau " dit un technicien en informatique âgé de 36 ans, en position debout sur une piscine d'eau jaunâtre peu profonde, placée dans sa cour.

Sur le toit de l'habitation, un maçon construit une chambre à coucher. Dans la rue, un autre homme mélange du ciment. En bas, le long de tous les murs, à une hauteur de 70cm, l’hivernage conduit les habitants à creuser un canal rectiligne pour contribuer à l’évacuation des eaux de pluie, qui commencent déjà à arroser la capitale.

Coincée entre les dunes mobiles du Sahara et la montée de l'océan Atlantique, la capitale mauritanienne est depuis longtemps prisonnière des changements climatiques.

Nouakchott ne dispose pas d’égouts. Une grande partie de la ville est située au dessous du niveau de la mer, avec comme seule protection naturelle des eaux de l'océan, un littoral dunaire, exposé à la destruction humaine. Depuis la fin du siècle dernier, des études locales et internationales donnaient l’alerte : Nouakchott est en danger et peut être submergée par la mer.

Pourtant, une frénésie de construction a précédé le récent sommet arabe de Nouakchott, faisant craindre des inondations

catastrophiques lorsque les pluies arrivent en août, en raison des milliers de tonnes de ciment déversées et routes réalisées en temps record, sans tenir compte de l’impératif d’évacuation des eaux de pluie hors de la ville, notamment dans la mer.

« "Nous nous apprêtons à la pluie. Nous dépensons toutes nos économies dans la maçonnerie. C’est peut-être fou, mais on ne peut déménager » indique un citoyen.

« Ce robinet planté dans le mur, actuellement situé juste en dessous de la hauteur de mon genou, était au niveau de mon épaule auparavant dit-il. "Vous voyez, nous avons élevé le sol - et bien sûr toutes les portes et fenêtres d’un mètre au cours des 15 dernières années" ajoute-t-il (…)..

Un autre, qui a la chance de disposer de moyens, dit avoir été contraint en 2006 de construire un 3e étage après l’enfoncement du rez-de-chaussée, afin de rester sur place.

"La zone est pleine d'étangs puants où les gens vident leurs eaux usées et jettent leurs ordures ménagères. C’est dégoûtant et malsain. Nous avons la fièvre de la dengue, qui était totalement inconnue à Nouakchott auparavant.

La meilleure solution serait de déplacer la capitale mauritanienne et de la reconstruire de nouveau sur un site sécurisé et viable. Voilà ce qui se passerait dans un pays riche "
dit un autre citoyen.

"Nous avons très peu de jours de pluie par an. Mais le nombre de jours de pluie augmente et le problème est la grande quantité de pluie qui tombe dans un temps très court.

Compte tenu du fait que l'eau du sol est très élevée, quand il pleut il n'y a pas de place pour l'eau pour infiltrer le sol. Plus vous construisez - routes ou de bâtiments - plus vous posez un couvercle étanche à l'eau sur certaines parties de la ville, ce qui conduira à des inondations ailleurs
» dit-il.

Extraits traduits de l’Anglais par Cridem



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 10
Lus : 5202

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (10)

  • a.bennan (H) 02/08/2016 09:00 X

    Attention!Ne pensons pas regionalisme pour deplacer la capitale:seulement,il est impossible de construire sur les zones sabloneuses.C' la le gros probleme.

  • MOHABEN (H) 01/08/2016 13:00 X

    Ce qui manque dans cette ville c'est l'assainissement, un réseau d'évacuation des eaux comme partout dans le monde (tunisie, maroc, algérie,sénégal, Mali........) pour ne citer que ceux qui nous sont plus proches. Au lien de dépenser des Milliard pour accueillir des gens qui s'en foutent de nous, il faut penser à la capitale, si non on se fera insulter tout le temps jusqu'au prochain sommet en 2030.

  • MOHABEN (H) 01/08/2016 12:57 X

    ELHAGHIGHA tu es nul pour accuser les populations, tu oublient que se sont les autorités (préfets, wali..) qui ont morcelé les quartiers, qui ont autorisé les habitations en créant de nouvelles phase, en faisant du business avec les terrains que eux même n'habiteront jamais.

  • Garbarimba (H) 01/08/2016 11:38 X

    Dans tous les cas, la solution finale, c'est le déplacement de Nouakchott et c'est urgent avant que les dégâts en pertes humaines ne surviennent. le compatriote Mauritanien expert dans le domaine, Représentant régional des Nations unies, Mr Thiaw Ibrahima avait alerté les autorités lors de son passage à Nouakchott. Il avait même montré les pistes pour rechercher les financements pour une relocalisation de Nouakchott qui couterait trois fois moins cher que le budget de l'immersion (innondation de Nouakchott par la mer). avant lui, beaucoup de rencontres environnementaux ont soulevé cette question . Mais qu'est-ce qu'on attend alors?

  • Garbarimba (H) 01/08/2016 11:29 X

    Non Non Non ! tout sauf CHAMI! le choix de l'emplacement de CHAMI n'a pas été étudié, c'est du vent et de la poussière 24h sur 24! et pourtant il ya une place stratégique à quelques 30 Km de CHAMI en allant vers Nouadhibou. Si non, nous pouvons aller vers l'est OUADNAGA ou vers MEDERDRA par exemple.

  • lass77 (H) 29/07/2016 18:02 X

    Oui c'est ça : chami une ville d'exclusion où habitairaient les délinquants économiques du pays taillés sur mesure.

  • a.bennan (H) 29/07/2016 16:27 X

    (Marocain laic) Ton Rabat-joie n'interesse personne ici. Oui,Nkchtt est en danger.Mieux vaut construire une nouvelle et belle capitale a Chami si la topo de son sol est bonne.

  • MarocainLaic (H) 29/07/2016 13:39 X

    A mon avis, il faudrait transférer la capital à Rabat, ainsi pas de gaspillage d'argent ni de temps.

  • ELHAGHIGHA (H) 28/07/2016 19:53 X

    Les nouakchottois sont tetus,ils savent qu'un jour seront inondés et ils continuent à construire. Je sais que l'un de ces jours,le president Aziz prendra l'une de ses courageuses decision et choisira un site sure et strategique pour notre capitale.En tout cas,il faut arreter de construire à Nouakchott.

  • lass77 (H) 28/07/2016 08:52 X

    Ce n'est pas la solution et ce n'est pas nécessaire. Pour que Nouakchott rentre dans les normes il faut une politique d'urbanisation saine digne ce nom.il faut cesser de classer les habitants par statut, par communautés etc...Nouakchott est l'image chaotique du pays.