25-08-2016 17:16 - Campagne de lutte contre la mendicité dans les milieux des enfants à Kaédi

Campagne de lutte contre la mendicité dans les milieux des enfants à Kaédi

AMI - Une campagne visant à éradiquer la mendicité dans les milieux des mineurs à Kaédi démarrera vendredi.

Pour préparer cette campagne, le hakem de la moughataa de Kaédi, M. Isselkou Ould Mohamed Saghir a tenu, jeudi, une réunion dans la commune de Kaédi avec les Imams des mosquées et les Cheikhs des mahadras, en présence du maire de la commune de Kaédi, M. Sow Moussa Demba.

A cette occasion, le hakem a insisté sur la nécessité de mener une vaste campagne de sensibilisation pour expliquer les objectifs de cette campagne, précisant que beaucoup de conventions internationales interdisent l'exploitation des enfants dans la mendicité en tant que crime contre l'humanité et pratique contraire aux enseignements de notre sainte religion, l'Islam.

Pour sa part, M. Ahmed Ould Lemrabott, délégué régional des affaires islamiques et de l'enseignement originel a insisté sur la nécessité de protéger les enfants contre les déviations et de leur assurer une bonne éducation.

La réunion s'est déroulée en présence de la déléguée régionale des affaires sociales, de l'enfance et de la famille dans la wilaya du Gorgol, Mme Saouda Ly et des responsables sécuritaires dans la moughataa.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 1525

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • mystere1 (F) 26/08/2016 09:25 X

    Il faut nécessairement faire une campagne de lutte contre la mendicité, c’est bien de le faire à Kaédi, je ne comprends pas cette façon de vivre spirituellement, au temps de nos anciens marabouts, ils connaissaient la valeur de la mendicité, qui est tout à fait différente de celle de notre époque du 21ème, maintenant c’est une forme de « mendicité déguisé en banditisme et délinquances », et les responsables, soit disant charlatants ou marabouts profiteurs qui ne sont intéressés que par les biens matérielles, et non par les trésors spirituels afin de gagner la félicité, oui ! c’est un crime contre l’enfance, ses droits sont violés, en faisant mendier ces enfants , pour les faire croire qu’ils doivent se sacrifier pour le Seigneur, ces bandits de marabouts se trompent et s’égarent, on connait ces genre de personnes mesquins, aigris par l’argent, ne maitrisant pas la base de la religion islamique, car avec la mendicité, les enfants passent plus de temps dans les rues, ainsi, c’est la rue qui les éduquent, ils n’ont pas assez le temps de s’imprégner dans la religion islamique comme base, il ne suffit pas d’aller mendier, revenir, en rapportant à son maitre coranique et tuteur le gain de ce qu’on a récolté, puis manger, apprendre le coran, prier etc…, ces tuteurs méchants doivent passer plus de temps avec leurs disciples, les enseigner comme il faut notre sainte religion, et puis leur donner leur droits de l’enfance, un enfant a besoin de s’épanouir, rire, jouer, mais apprendre pour être instruit, afin de servir demain son peuple, comme un bon et noble citoyen, et non lui priver de ses droits, en le torturant, jour et nuit comme un petit animal qu’on malmène, ça fait mal, on doit punir ces tuteurs ! et c’est l’occasion pour nos voisins ….. dans leurs commentaires de se défouler en crachant leur venin comme revanche sur l’esclavage, dont ils sont traités comme criminels contre l’humanité, en accusant « les négros marabouts » !

  • a.bennan (H) 25/08/2016 20:42 X

    En 2015,Des marabouts negrosAfr.ont intoduits chez ns des centaines de gosses de la Guinee et du Senegal pour cette besogne.Les conduire a leurs ambassades et criminaliser ce genre d'esclavage.

  • jananinke (H) 25/08/2016 19:25 X

    félicitation Seyyid El hakem. Hier seulement on parlait de ce fléau à Kiffa. Il faut y mettre fin au plan national. Bravo!

  • foutatoro (H) 25/08/2016 18:42 X

    Bien. Mais les priorités du pays sont ailleurs monsieur le Hakem.

  • Farica (H) 25/08/2016 17:31 X

    Excellente idée qui doit etre saluée et encouragée!