26-09-2016 23:15 - Mauritanie : Rendez-vous à Oualata pour comprendre l’histoire du pays

Mauritanie : Rendez-vous à Oualata pour comprendre l’histoire du pays

Afric Telegraph - Si vous êtes à la recherche d’un lieu plein d’histoire, qui vous permettra de découvrir et de comprendre l’histoire ancienne de la Mauritanie, rendez-vous à Oualata (Walata).

Située au Sud-Est du pays, dans la région de Wilaya de Hadh el Chargi, à 1.200 km de la capitale, Nouakchott, et à 400 km de la ville mythique de Tombouctou, au Mali, Oualata fait partie des villes les plus anciennes du grand Maghreb. Elle fait partie du Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1996.

Pour beaucoup, la ville de Oualata évoque un passé glorieux, jadis un carrefour commercial et intellectuel. Selon les historiens, les origines de cette ville remonteraient aux environs du VIIe siècle. Créée par les Soninkés, Oualata était à l’époque une ville intégrée à l’empire du Ghana, mais surtout elle constituait une porte vers le Mali, carrefour des routes transsahariennes, mais aussi vers l’Inde.

Tout comme Ardrar, Ouadane, Chinguetti ou encore Tagant (villes anciennes de la Mauritanie), elle fut un grand centre culturel et spirituel qui servit de base à l’expansion de l’Islam en Afrique de l’Ouest. De nos jours, on y retrouve encore de nombreux érudits, et de nombreux manuscrits arabes que l’on peut consulter dans les quelques bibliothèques que possèdent la ville. Ce pôle culturel connut son apogée au XVe siècle, lorsque les caravaniers et autres intellectuels en partance pour Tombouctou y faisaient escale.

Aujourd’hui, cet ancien carrefour est devenu une des attractions touristiques les plus prisées de la Mauritanie, comme le témoigne la plateforme de voyage Jumia Travel. « La Mauritanie est une destination qui séduit.

Ces villes anciennes constituent un trésor inestimable pour l’humanité, mais surtout pour les touristes »,
explique Guillaume Pepin, responsable Afrique du Nord et de l’Ouest. Oualata se singularise par ses anciennes maisons dont les façades sont richement repeintes. La ville est aussi connue pour son ancien fort colonial où étaient internés les prisonniers politiques noirs en Mauritanie.

Malgré quelques « rides », la cité d’Oualata, à l’instar des autres villes anciennes de la Mauritanie, a su conserver son histoire, ses traditions, comme la décoration des murs par les femmes après la saison des pluies et cultive une certaine douceur de vivre aux portes du Sahara. Plus au sud, le fleuve Niger marque la limite du désert.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1364

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • a.bennan (H) 29/09/2016 21:52 X

    A signaler aussi que Walata a sus garder ses decorations des facades de maisons dues au passage des tribus venant du Yemen.

  • diagar (H) 27/09/2016 19:36 X

    Walata se résume en une prison où les pouvoirs dictatoriaux enferment leurs opposants, voilà tout! Il n' ya rien d'intéressant dans ce bled sauvage! Collez-ns la paix!