30-10-2016 07:45 - Commémoration du 110ème anniversaire de la bataille de Nimlane

Commémoration du 110ème anniversaire de la bataille de Nimlane

AMI - La ville de Nimlane dans la wilaya du Tagant a abrité, samedi, sous la supervision du ministère de la Culture et de l'Artisanat, en collaboration avec l'association nationale pour la commémoration des victoires de la résistance, les festivités de la troisième édition de la célébration de la bataille de Nimlane (1907).

Au programme de cette commémoration figurent une visite des tombeaux des martyrs et du champ de bataille, l'organisation d'un colloque sous le thème "la bataille de Nimlane et son rôle dans le resserrement des rangs de la résistance ainsi qu'une soirée culturelle.

A cette occasion, le wali adjoint du Tagant, M. Mohamed Lemine Ould Tettah, a remercié les organisateurs de cette manifestation indiquant qu'elle entre dans le cadre du souci du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, de rendre la considération à notre glorieuse histoire en particulier dans son aspect relatif à la résistance armée.

Il a souligné dans ce cadre que le plus grand aéroport du pays Oumtounsy porte le nom d'une des batailles historiques dont la bataille de Nimlane que nous fêtons aujourd'hui.

Pour sa part, le président de l'association nationale pour la commémoration des victoires de la résistance, M. Saadbouh Ould Mohamed El Moustapha, a fait un exposé des actions menées par l'association depuis sa création.

Il a également salué le rôle prépondérant du Président de la République dans la création de cette association dans le but de revaloriser les faits de la résistance nationale et d'honorer les martyrs de l'histoire du pays.

De son côté, le maire M. El Maimoun Ould Soumbara a indiqué que cette bataille de Nimlane est un exemple de l'unité et de la cohésion du peuple mauritanien dans la libération de son territoire, soulignant que la commémoration de cet événement réhabilite la mémoire des martyrs qui ont versé leur sang pour la libération de leur pays.

Prenant la parole à son tour, le représentant de l'association au niveau de Nimlane, M. Ahmed Ould Amar, a loué l'affluence du public qui traduit l'intérêt de tous pour le rôle des ancêtres dans la diffusion du savoir et de la défense de la nation.




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1449

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • sahelien (H) 30/10/2016 12:46 X

    La mauritanie n'a connu de colonisation que la colonisation arabe. Il y'a eu 107 plus de sang africain verse et un millier de martyrs plus sous le joug colonialiste arabe que sous n'importe quelle occupation etrangere de cette terre africiaine. La culture autochtone du pays a ete plus meurtrie et violee sous les arabes que le sous le colon Francais. Alors, de grace, fichez nous la paix avec cette fiction d'histoire " et rendez la terre a la population autochtone que vous avez trouve ici.....

  • buuyee@yahoo.fr (H) 30/10/2016 12:16 X

    bien dit mon frere DOUM CHAPEAU, LA LUTTE CONTINUE CONTRE GABEGIE INTELLECTUELLE, denonçon les fait divers de notre taariikh; gifler un KOWRI alors HOP, sa rentre dans TAARIIKH DE MAURITANIE on construit un moniment pour ce la

  • doum (H) 30/10/2016 08:33 X

    Chers compatriotes Depuis une dizaine d’année, à coût d’AMI, certains franches de la Mauritanie veut nous faire gober une Fausse Histoire de la Mauritanie. Avec Oumtoumsi, l’hymne national, le drapeau, …, et maintenant Nimlane et j’en passe sur d’autres, ils manipulent des faits d’hivers d’à l’époque pour essayer de remplir une certaine idée de notre pays. Aujourd’hui le simple fait d’avoir attaqué un convoi de coloniaux pour voler passe pour un acte d’héroïsme. Heureusement qu’Antoine de Saint-Exupéry n’a pas été tué en Mauritanie. Autrement son nom serait mis dans les livres d’histoire comme le méchant colon qui voulait occuper toute la Mauritanie avec ses ailes volantes et son tueur glorifié. Arrêtez vos inepties et vos manipulations, si hier ça a marché avec vos Sidi Moulaye Zein et consorts. On oublie qu’ils étaient tous des esclavagistes. Leurs actes de vols, de razzias, …, pour capturer des hommes libres et les condamner à la servitude sont oubliés par ces manipulateurs. Je pense qu’aujourd’hui notre peuple est plus éveillé car on est capable avec un esprit critique de rejeter tout ça. La Mauritanie n’a pas besoin de passé propre pour construire son avenir. Elle existe un point c’est tout, et c’est sans contestation. Nous devons tous concentrer sur l’Avenir au lieu de ressasser des faits d’hivers et des rumeurs pour essayer d’en faire des actes de foi. ON DOIT TOUS SE DIRE QU’ON EST EN TRAIN DE CONSTRUIRE L’HISTOIRE DE LA MAURITANIE ET C’EST NOUS, PAS CES INEPTIES.