09-12-2016 20:16 - Mauritanie : Antônia Barbosa écrit sa mélancolie intime

Mauritanie : Antônia Barbosa écrit sa mélancolie intime

Jeune Afrique - Née sur la presqu’île de Saint-Louis du Sénégal, Antônia Laura Carolina Barbosa Fortés n’avait que 12 ans, en 1964, lorsque ses parents, tous deux originaires du Cap-Vert, ont traversé la frontière qui les séparaient de la Mauritanie pour venir s’installer à Nouakchott.

Depuis, elle ne l’a plus quittée. Elle a vu la jeune capitale s’élever puis se tasser sur ses dunes, le vent de sable créer des monticules, les pelleteuses creuser des cratères, les bâtisses se construire.

Deuil et amours contrariées

Elle a écouté sa grand-mère lui murmurer l’histoire et la musique de la terre de ses origines. Des confidences et des fêlures, où se mêlent les deuils et les amours contrariées, que « Tonia » conte à son tour dans ses romans, publiés en version numérique et papier chez Édilivre !

Pierre tombale ou Aïda la rose qui se meurt (2009), Souleymane, un amour perdu au-delà des collines (2010) et Le Silence de mon père (2011). Le suivant, Carrefour Madrid, Route de l’Espoir, est en attente de publication.

• Le Silence de mon père (Édilivre, 522 p., 2011)



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Jeune Afrique
Commentaires : 1
Lus : 1198

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • abatcha (H) 09/12/2016 20:49 X

    Le peuple de Mauritanie regarde les autres pays puis regarde toi, tu comprendras le retard que tu as pris, mais il n'est toujours pas trop tard de se rattraper.