31-12-2016 17:37 - Le Mufti décline une invitation pour assister à la marche « soutien du prophete(PSL) »

Le Mufti décline une invitation pour assister à la marche « soutien du prophete(PSL)  »

Adrar Info - Dans son sermon de vendredi 30 décembre à la mosquée Saoudienne le Mufti Mauritanien, l’Imam Ahmedou Ould Lemrabott Ould Habib Rahmane a dit avoir refusé de répondre à une invitation d’assister à une marche "soutien au prophète" que lui a présentée un Cheikh dirigeant les manifestations réclamant la peine de mort contre l’auteur de l’article blasphématoire.

Ould Habib Rahmane a dit : Il n’est pas dans mes habitudes de participer à des manifestations ni en marchant ni debout, et ne suis pas convaincu que les manifestations de rue sont le meilleur moyen d’exprimer les opinions, soulignant qu’il respecte le choix pour ceux qui ont choisi de le faire.

Et d’ajouter : Je ne suis pas concerné par les questions politiques dans lesquelles il inclue les manifestations en notant que si ces manifestations sont autorisées et sans incitations tendancieuses, dans ce cas, c’est un moyen légitime d’exprimer les opinions.

L’Imam a affirmé que si ce respectable Cheikh ne lui avait pas proposé cette invitation, il n’aurait pas fait cas dans ce prêche et se suffirait de ce qu’il avait dit la dernière fois, rappelant que sa position personnelle est de ne pas participer aux manifestations de rue en marchant ou debout.

Mon rôle c’ est la promotion de la vertu et la prévention du vice. Mon rôle c’est ce que Dieu a clarifié dans le Coran en disant à son prophète : "tu n’as qu’à transmettre".

L’imam a déjà expliqué dans son sermon de vendredi passé que le jugement du blasphème relève de l’autorité judiciaire et que le rôle du Mufti est de donner une Fatwa (avis) si on le lui demandait, réitérant que c’est à la justice de décider et c’est au pouvoir public d’exécuter.

Source : essirage.net



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2261

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • le gloire de la patrie (H) 01/01/2017 15:45 X

    Le Mufti a finalement voulu changer d'avis par rapport à cette questio purement maure dont aucune de nos communauté n'a voulu y participer pourtant toutes musulmanes et croyantes, donc pourquoi toute cette brouhaha pour aller à l'envers et incliner la verité divine?

  • Pitha Botha (H) 31/12/2016 19:03 X

    Cette position est louable excellence chef des Imams, tu veux dire que ceux qui sont dans la rue sont des hommes politiques et des bandits, tu as raison parce qu’il ne fallait même pas commencer, tout cela n’est que la poudre aux yeux, le problème Mkheïttir est ailleurs, ces mexicains dans la rue veulent l’ouverture de l’ONG de Ould Deddew, c’est pour cela qu’il réclame la mort blogueur, si on lui accorde l’ouverture il va dire que Mkheïttir pourra être nommé ministre de la république parce qu’il est un bon citoyen sans tache et que l’erreur est pardonné.