08-01-2017 16:33 - La Mauritanie met en place un Centre des opérations d'urgence pour ses ressortissants à l’étranger

La Mauritanie met en place un Centre des opérations d'urgence pour ses ressortissants à l’étranger

Apanews - Le gouvernement mauritanien a créé un Centre des opérations d'urgence destiné à présenter aide et assistance en faveur des ressortissants à l'étranger et qui a été inauguré vendredi à Nouakchott, a-t-on constaté dans la capitale mauritanienne.

Ce centre a pour objectif de présenter un service d'urgence d'aide et d'assistance 24 heures sur 24 exclusivement aux Mauritaniens de l'extérieur en difficulté.

Il s’occupe notamment des catastrophes naturelles, des prises en otage, des disparitions, des atteintes à l’intégrité physique ou morale, des évacuations, des problèmes de passeport, des maladies ou atteintes graves, des pertes ou vols d'effets personnels, des aides financières nécessaires et des décès.

Désormais, les Mauritaniens en dehors de leur pays peuvent contacter en permanence le Centre des opérations d’urgence pour demander de l'aide en cas de difficulté directement via certains numéros de téléphone ou à travers une adresse électronique, a déclaré la ministre déléguée chargée des affaires maghrébines et africaines et des Mauritaniens de l'étranger, Khadijetou M'Bareck Fall.

Elle a souligné que la création de cette structure s’inscrit dans le cadre du rapprochement des services administratifs des citoyens à l'étranger en vue de faciliter leur retour au pays en toute dignité au cas où ils sont victimes de pressions ou comportements menaçant leur sécurité ou celle de leurs biens.

MOO/od/APA



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Apanews
Commentaires : 4
Lus : 2632

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • lass77 (H) 09/01/2017 19:40 X

    Encore un autre moyen pour dilapider les deniers publics,en sachant que la majorité des mauritaniens à l'étranger sont negromauritaniens alors même que leur refuse leur nationalité. Qui peut croire ?

  • zelimkhan2 (H) 08/01/2017 19:00 X

    La logique et la pertinence sont à la déconcentration et c'est tout à fait le contraire qui est proposé. Que les ambassades et consulats mauritaniens se charges de ces missions inscrites dans leur périmètre d'intervention. Tout décider à Nouakchott est une hérésie. Contrôle et suivi oui et c'est nécessaire. Mais le traitement des cas par ceux qui sont le plus proches des victimes.

  • SALLMA (F) 08/01/2017 17:13 X

    Ha ha ha

  • abma (H) 08/01/2017 17:05 X

    C'est une bonne initiative, mais malheureusement, elle subira le même sort que les autres structures sociales ou non. Le but réel étant la propagande, créer l'illusion. Les mauritaniens sont sur place en Mauritanie, même à Nouakchott dans d’énormes difficultés( de survie, de recensement, de passe-port,...) n'arrivent pas à être secourus, prétendre venir au secours de ceux sont à des milliers de km c'est prendre les mauritaniens à l'étranger comme des c. A moins que