11-02-2017 12:33 - En Afrique, 63% des conflits fonciers résultent d’une mauvaise politique de gestion des investissements (rapport)

En Afrique, 63% des conflits fonciers résultent d’une mauvaise politique de gestion des investissements (rapport)

Agence Ecofin - Au cours d’une table ronde sur « La tenure foncière, le risque pour les investisseurs et la stabilité politique », un rapport présenté jeudi à Dakar par TMP Systems et l’Initiative des droits et ressources (RRI) épingle les politiques de gestion et de suivi des activités des investisseurs dans les pays africains.

Laxistes voire inexistantes, elles laissent aux multinationales la liberté d’exploiter le foncier attribué sans une indemnisation juste des populations locales.

« Les Etats africains se font concurrence pour attirer les investissements dont ils ont besoin pour stimuler le développement économique. Mais, la plupart des pays doivent renforcer considérablement la gouvernance des droits fonciers pour créer un environnement stable et attractif propice aux investissements », a expliqué le président de TMP Systems, Lou Munden, selon des propos rapportés par l’Agence de Presse sénégalaise.

« Les entreprises et les investisseurs, de plus en plus conscients des risques financiers et d’atteinte à la réputation générés par la capacité des droits fonciers, doivent s’efforcer d’identifier et de résoudre ces défis inhérents aux investissements en marchés émergents », a-t-il ajouté, avant de recommander aux entreprises « une approche plus opérationnelle que financière dans la gestion du risque foncier ».

Pour parvenir à ces conclusions, les équipes du RRI ont étudié 400 cas sur les risques liés aux conflits fonciers dans huit pays, en l’occurrence le Sénégal, la République du Congo, la RDC, l'Ouganda, le Burkina Faso, le Ghana, le Nigeria, et le Liberia.

La coalition RRI est formée par un groupe de partenaires et réseaux affiliés qui défendent les droits fonciers et forestiers des peuples autochtones et des communautés locales. Présente dans près de 20 pays en Afrique, en Asie et en Amérique latine, elle encourage une plus forte mobilisation et des actions plus nombreuses à l’échelle mondiale, concernant la réforme des régimes fonciers, des politiques et des marchés en faveur des pauvres, comme le précise son site officiel.

Souha Touré




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Agence Ecofin
Commentaires : 0
Lus : 641

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)