12-02-2017 19:30 - Santé : prémices d’une crise à cause de la prime d’éloignement

Santé : prémices d’une crise à cause de la prime d’éloignement

Saharamédias - Le syndicat national de la santé a menacé d’une escalade, le ministère de la santé, pour dénoncer le retard du paiement des indemnités d’éloignement, suspendues depuis juillet 2016.

Dans un communiqué distribué samedi, le syndicat déclare qu’il suit avec une grande inquiétude le retard apporté au paiement de l’indemnité d’éloignement depuis juillet 2016.

Il précise par ailleurs qu’il avait eu des rencontres avec le ministère de la santé à propos de ce retard, imputable, selon le département au ministère de l’économie et des finances. Pour le syndicat il n’ y a plus d’autres alternatives que la lutte acharnée pour recouvrer leurs droits.

Le syndicat appelle ses adhérents à se préparer à toute forme de lutte qu’il entreprendra pour résoudre cette question et toutes les autres criantes au niveau du secteur.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1238

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • hachmi (H) 12/02/2017 23:42 X

    Ces corporatistes qui mettent à genou les faibles économies de la population mauritanienne ne s'arrêtent plus devant l'appât du gain, d'autant plus qu'ils ont jeter à la mer tout sentiment de compassion.

  • injector (H) 12/02/2017 20:20 X

    LA LUTTE EST LA SEULE ISSUE POUR RÉUSSIR NE SOYONS PAS DES MOUTONS

  • injector (H) 12/02/2017 20:14 X

    LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Il n'est pas soucieux de ce problème mais c 'est un grave problème qui risque de paralyser tout le pays et fera une cassure pour faire entrer d'autres fléaux,l'argent attribué à l'éloignement est un cadeau de la banque mondiale mais les pontes du ministère de la santé se permettent toujours de rajouter des personnes fictives sur les listes et ce qui augmente le budget et fait de mauvaise gestion de l'argent . Mais on va lutter jusqu'à l'obtention de nos droits quitte à ce que l'on paralyse tout le secteur dans tout le pays. Soyons unis mes frères et soeurs,l'argent du pays est entre les généraux et Ould Diaye et pourquoi pas nous les hommes de la santé ,nous sommes évincés dans tout : -Avancement -Retraite -Prime de risque