13-02-2017 16:33 - Communiqué de Presse : Délégués du personnel de kinross TMLSA

Communiqué de Presse : Délégués du personnel de kinross TMLSA

CGTM - Les délégués du personnel de la société Kinross Tasiast Mauritanie Ltd expriment leur profonde indignation face aux violations récurrentes des dispositions législatives et conventionnelles en vigueur dans le pays commises par la direction de l’entreprise, violations dont on peut citer de façon non exhaustive et à titre d'exemple seulement :

- Le recrutement, à travers un sous- traitant dénommé ‘’Seaweld Mauritanie’’, de plus de 60 travailleurs expatriés pour remplacer 19 soudeurs localement recrutés dont le sort professionnel reste inconnu.

L'embauche de cette pléthore de travailleurs expatriés constitue une violation notoire des dispositions du décret N° 224-2009 du 29 Octobre 2009 fixant les conditions d’emploi de la main d’œuvre étrangère et instituant le permis de travail pour les travailleurs étrangers.

- le redéploiement des chauffeurs à la suite de la conclusion des contrats avec des sociétés de transport qui s’engagent à mettre à la disposition de Kinross Tasiast des véhicules de transport avec chauffeurs.

Ceci constitue également une violation des dispositions du code du travail et notamment celle relatives à l’organisation du travail qui stipulent que le pouvoir d’organisation du chef d’entreprise s’exerce sous réserve des attributions conférées par la loi, aux représentants du personnel en matière de réglementation des conditions de travail.

- Des pressions tendant à obtenir d’un certain nombre de cadres locaux leurs démissions (ce fut le cas de MM Adama SALL et DahouldMayouf du département des ressources humaines, Aziz du département Safety et ouldMeynouh et Mohamed Yahya.

- la fourniture de fausses informations sur le plan de mauritanisation des postes en procédant aux licenciements des responsables expatriés et leur réembauchage pour les mêmes postes et avec les mêmes avantages à travers des sous-traitants.

- La violation des clauses de la convention collectives d’entreprise conclue récemment qui se manifeste par le non-paiement de l’indemnité de la vie chère ‘’COLA’’, l’absence de la matrice de classification et la cession des véhicules qui se trouvent dans un état de délabrement avancé.

Face à ces violations flagrantes des dispositions légales en vigueur qui, si elles se poursuivent, pourraient menacer la stabilité et la paix sociale au sein de l’entreprise et dont l’actuelle direction de la société est responsable, les délégués du personnel tout en dénonçant le comportement de l’employeur exigent :

• Le respect des dispositions législatives et réglementaires en vigueur et notamment celles relatives au pouvoir de direction du chef d’entreprise et les conditions d’emploi de la main d’œuvre étrangère

• L’annulation de la décision portant redéploiement d’effectifs et prendre les mesures nécessaires en vue de permettre aux soudeurs et chauffeurs localement recrutés de reprendre service dans leurs emplois habituels

• La prise de mesures nécessaires en vue de garantir la mauritanisation des postes et le respect du principe de préférence nationale en matière d’emploi

• Le paiement immédiat de l’indemnité de la vie chère au titre de l’année 2016 ‘’COLA’’ et la fourniture de la matrice de classification.

Les Signataires :

Noms & Prénoms Emargement

Hamadi Yero

Mohamed Ould Mohamed Salem Ould Soule

Sidaty
Ould Elemine

Bounena
Ould Sidi

Sid Ahmed NEMA KABACH

Ahmedou
Ould Abdi

Ely Fall Ahmed

Lo Mamadou

Soriba Camara

Chamekh
Ould Mohamed Lemine

Tasiast, le 12 Février 2017



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1631

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)