14-02-2017 09:54 - A propos de l’incident au cours duquel des pêcheurs sénégalais ont été blessés par balles

A propos de l’incident au cours duquel des pêcheurs sénégalais ont été blessés par balles

Saharamédias - Le ministère des pêches et de l’économie maritime a publié lundi un communiqué dans lequel il a expliqué les circonstances au cours desquelles des pêcheurs sénégalais avaient essuyé des tirs des garde-côtes mauritaniens, blessant certains d’entre eux.

Selon le communiqué du ministère les garde-côtes ont tiré sur les pêcheurs sénégalais alors qu’ils opéraient dans les eaux territoriales mauritaniennes.

Il ajoute par ailleurs que les pêcheurs avaient lancé des cocktails Molotov en direction des embarcations des garde-côtes, lancé leurs filets en dessous d’elles pour bloquer leurs moteurs et les ont traîné en direction de la frontière sénégalaise.

Ceci a amené les garde-côtes à faire usage de leurs armes, en situation de légitime défense, sans intention de nuire aux pêcheurs.

Le ministère des pêches réaffirme la nécessité de protéger les eaux territoriales mauritaniennes et déplore cependant l’incident, souhaitant prompt rétablissement aux blessés.

Enfin le communiqué salue la solidité et la profondeur des liens fraternels qui unissent les peuples sénégalais et mauritaniens.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 3490

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • lagoonga (H) 15/02/2017 08:37 X

    "Enfin le communiqué salue la solidité et la profondeur des liens fraternels qui unissent les peuples sénégalais et mauritaniens."De la poudre au yeux, d'ailleurs une enquête a t-elle été ouverte?Sinon pourquoi nous donner ces détails?

  • sidiboubacar (H) 14/02/2017 13:22 X

    C'est quoi ca le ministere des peches maintenant il a une marine qui tire sur les pecheurs ,je ne comprends rien Nani aussi a une armée come Missgharou de la mer ????? C'est quoi ca??????

  • misterx (H) 14/02/2017 11:22 X

    les gardes cotes n'ont pas d'armes ; l'operation est faite par la marine nationale comme toute operation qui fait appel aux armes dans nos eaux

  • mdmdlemine (H) 14/02/2017 10:47 X

    Un deficit de communication déplorable du ministère des peches qui intervient une fois le mal fait. Il fallait sortir ce communiqué immédiatement aprés l'incident pour amortir le snetiment de désolation généralisé des sénégalais et des maurtitaniezn,s. Ce n'est pas trois semaines aprés qu'on ce défend un ministère nul

  • cccom (H) 14/02/2017 10:40 X

    La fraternité entre peuples et pêcheurs sénégalais et mauritaniens a été et restera inamovible et chaleureuses, quelque soit les incidents analogues. Toutefois , il faut que les pêcheurs sénégalais, comme les pêcheurs mauritaniens acceptent les injonctions des gardes-côtes mauritaniennes de débarquer leurs produits de pêche sur les ports de Nouadhibou, Nouakchott et N’diago. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr

  • Raisonneur (H) 14/02/2017 10:30 X

    Je crois qu’il faut faire de sorte à ce que cet incident ne se répète plus, mais cette version des faits est vraiment flou, je me demande comment de simple pécheur sans arme peuvent faire face à des hommes armés sur des vedettes rapides arrivent à chercher de bloquer un moteur avec des filets.