17-02-2017 07:45 - Sécurité à la frontière Sénégalo-mauritanienne : Les deux armées vont organiser des patrouilles communes

Sécurité à la frontière Sénégalo-mauritanienne : Les deux armées vont organiser des patrouilles communes

SenXibaar - Pour faire face aux menaces terroristes actuelles, les forces de sécurité de la Mauritanie et du Sénégal ont décidé de mener ensemble des patrouilles le long de la frontière. C’est la décision majeure prise, lors de la réunion conjointe annuelle entre les forces de sécurité des deux pays.

Le colonel Mbaye Cissé, commandant de la zone militaire Nord, a renseigné que dans le contexte sécuritaire actuel, les deux armées ont jugé opportun de se retrouver pour dégager des actions de sécurisation le long de la frontière sénégalo-mauritanienne. « Nous allons exécuter ensemble des missions sur le terrain pour sécuriser et renforcer le sentiment sécuritaire des populations qui sont à la frontière », a ajouté le colonel Cissé.

Ainsi, un calendrier conjoint 2017 a été élaboré. L’officier a aussi rappelé que « cette réunion, qui s’inscrit dans le cadre des rencontres périodiques, a pour objectif majeur de renforcer la coopération transfrontalière des deux pays, et les patrouilles vont permettre de faciliter et encourager les relations de bon voisinage, gage de stabilité durable ».

Le général mauritanien Mouhamed Khamdel Mactar Habib de dire que ces patrouilles vont permettre de protéger les populations.

Attaques contre les pêcheurs de Guet Ndar : la Mauritanie joue à l’apaisement

Il n’y a pas longtemps, des garde-côtes mauritaniens ont ouvert le feu sur une embarcation de pêcheurs de Guet Ndar, blessant trois d’entre eux. L’un grièvement blessé a été évacué à Dakar pour une intervention chirurgicale à la tête.

Ainsi, dès la sortie des deux délégations, la presse a interpellé le commandant de la 7e région de la Mauritanie, le général Mohamed Khamdel Mactar Habib, sur cette situation. « Ce sont des incidents qui peuvent surgir d’un côté comme d’un autre.

Il ne faut pas le considérer comme un problème majeur, car les deux pays sont des frères qui sont appelés à vivre ensemble »,
a-t-il tempéré. Toutefois, il a demandé aux forces de sécurité du Sénégal, qui sont dans le Nord du pays, de se rapprocher davantage de leurs collègues de la Mauritanie, en cas de problèmes signalés entre les populations et les forces de sécurité de son pays. « Il faut éviter d’alerter les supérieurs, car il y a des choses qu’on peut régler à nos niveaux », a-t-il dit, avant de lancer un appel au calme.

Le conclave de deux jours a réuni à Saint-Louis les forces de sécurité de la 7e région de la Mauritanie et celles du Sénégal qui sont dans l’axe Nord.

Enquête

AAD Senxibar




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 1567

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • thialido (H) 17/02/2017 10:59 X

    Le poisson ne vaut pas tout ce coup là. Les wolof sons près à sacrifier les riverains du fleuve et à baisser l'échine devant les militaires Mauritaniens; rien que pour le poisson.Comme les Mauritaniens sont armés jusqu'aux dents et près à tirer sur tout ce qui bouge à côté de leur mer, les sénégalais demande à ce que la zone d'intervention soit transféré au fouta pour une foi t finir avec ces gens là. Mais ..?

  • hachmi (H) 17/02/2017 09:34 X

    Il faut plus que l'entente entre ces deux gouvernements aux destins très liés ! Surtout avoir à l'idée que les forces maléfiques sont en oeuvre pendant que de petites bisbilles sont inventées tous les jours.

  • tokossel2222 (F) 17/02/2017 09:18 X

    Attention, moi personnellement, si je vois le drapeau, le militaire, le policier, le garde, le gendarme, le marin mauritanien j'ai peu pour quoi car c'est eux qui ont assassiné mon oncle, mon frère, mon père et violer ma sœur, ma cousine ma voisine. Je pensais c'est une armée qui sécurisait ses frontière mais au contraire c'est une armée faite pour exécuter ses collègue militaire negros mauritaniens. Que Dieu nous preserve de cette armée mauritanienne.

  • Bafour Wolof (F) 17/02/2017 08:10 X

    cette photo represente des militaires bissau guineens et non senegalais. que des militaires mauritaniens et senegalais puissent ensemble assurer la securité de leur frontiere commune quoi de plus normal.Mais ce n est pas le sentiment des maures bathistes et certains negro mauritaniens qui ne revent que de transferer leur contentieux mauritano-mauritanien entre nos deux pays qui ont des interets communs Le senegal a plus que tout autre pays besoin d une mauritanie stable et unie .Notre pire cauchemar seait que ce pays subisse le sort du mali , le senegal n y sera pas indemne