28-02-2017 15:30 - Zouérate : drame sur un site minier de la SNIM, les conditions pénibles de travail pointées du doigt

Zouérate : drame sur un site minier de la SNIM, les conditions pénibles de travail pointées du doigt

Alakhbar - Un conducteur de la Snim est décédé lundi dernier, 27 février courant, à la suite de la chute d’un camion minéralier, dans l’un des gisements de prospection du fer au site 14.

Les secours déployés pour extraire la dépouille mortelle de l’employé sont restés vains, jusqu’aux premières heures de cette journée du mardi 28 février 2017.

Les employés de la Snim accusent la société d’ignorer leurs conditions pénibles de travail et de négliger les mesures de sécurité ainsi que d’abandonner ses ouvriers victimes d’accidents professionnels, leurs enfants, épouses et proches parents.

Traduit de l’Arabe par Cridem







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 9245

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • venvan (H) 02/03/2017 12:25 X

    Bonjour à tous la perte d'une vie est déplorable mais hélas c'est la triste réalité incontournable.nous sommes tous des cadavres ambulants chacun verra son jour arriver. ceci étant je partage l'avis de Bennan sur la fait que la consommation des stupéfiant circule depuis longtemps parmi les milieux surtout jeunes à la Mine. la Snim ne prend pas ça au sérieux et c'est pourquoi il ya souvent des accidents mortels comme celui là. moi personnellement je connais un excellent conducteur de Bull qui est souvent ivre pendant le travail et ces chefs sont bien au courant de sa situation , pire il arrive des fois qu'on le ramène à la clnique parce qu'il n'arrive pas à se tenir debout ; mais ces supérieurs ferment l'oeil soit disant que c'est un bon élément qui n'a peur de rien et qui peut aller dans les endroits où ces collègues ont peur d'y aller. en conclusion la SNIM doit prendre au sérieux cette situation et combattre ce fléaux avec force pour préserver la vie de ses hommes et de son matériel. cet accident aurait pu coûter la vie à d'autres qui remontaient vers la carrière mais c'est la volonté divine qui les a sauvé

  • a.bennan (H) 01/03/2017 12:31 X

    Samba el bacar. Impolis! Vos propos reflettent que tu as bien grandi dans un poulayer.Sache au passage que mon informateur travail dans son equipe...certaines verites sont dures mais a devoiler quand il s'agit de la vie de nos accapares par ces mastodontes.Les mensonges et delations gratuits ne sont pas dans mes cordes.Alors etfou bik hatte.

  • samba el bakar (H) 01/03/2017 00:03 X

    Mes condoléances attristées aux parents du défunt dont la mère vient de perdre dans d' atroces conditions son garçon unique dans une fratrie de filles essentiellement. Je n'ai jamais répondu directement aux commentaires postés qui ne reflètent que le niveau d' éducation de leurs auteurs,mais là je trouve indécentes voire outrageuses et déplacées les insinuations de a.bennan.Sa prétendue morale à deux Khoums ,il peut s' en servir de papier hygiénique s'il en connait au moins l' usage.Pour quelqu'un qui s'est intéressé à la SNIM ces dernières années,l' augmentation vertigineuse des accidents gravissimes n' est pas un mystère. Ce phénomène pas fortuit ,est le résultat concomitant du départ en retraite des anciens opérateurs expérimentés et l' arrivée massive de jeunes mal formés ,mal encadrés donc peu sensibilisés aux dangers de leur environnement professionnel.La politisation de l' outil de production aidant,l' incurie venant de Nouakchott a enfourché sa double traction favorite MAHOUMOUCHKIL /AADI pour s' installer dans le Tiris;c'est bien dommage cette dérive pernicieuse de la sécurité dans la Mine.Prions Allah pour que nos cheminots au moins,symboles de la rigueur dans les opérations continuent à faire bon usage de leur code de IGS (Instructions Générales de Sécurité) car autrement c'est la catastrophe assurée dans la SNIM .

  • a.bennan (H) 28/02/2017 21:49 X

    Allah yarhmou inchalla.Mais en tout cas,un corespondant m'a appris que certains jeunes fument les "joints" avant et pendant qu'ils conduisent ces monstres et vissent de la music dans leurs oreilles.Alors vigilence,vigilence pour proteger notre jeunesse.

  • rgis1987 (H) 28/02/2017 20:14 X

    C'est triste vraiment la SNIM doit revoir ses conditions de sécurité de travail.Que Dieu l'accueil dans son saint paradis et que la terre lui soit légère

  • AKAMAN (H) 28/02/2017 17:34 X

    Conditions de Travail à déplorer. Les employés ignorent souvent leurs droits. Il est légitime de réclamer un meilleur traitement de salaire mais il ne faut surtout pas oublier d'exiger des conditions de sécurité optimales. Que son âme repose en paix. Condoléances les plus attristées à sa famille. à ses amis et à tous ceux qui l'ont connu.

  • AKAMAN (H) 28/02/2017 17:10 X

    Conditions d'insécurité à déplorer. Les employés souvent ignorent leurs droits. Il est légitime de réclamer un meilleur de salaire mais il ne surtout oublier d'exiger des conditions de sécurité optimales. Que son âme repose en paix . Condoléances les attristées à sa famille, à ses amis et à tous ceux qui l'ont connus.