02-03-2017 08:29 - Le ministre des pêches: "la mauritanisation des équipages de la pêche artisanale est irréversible"

Le ministre des pêches:

AMI - "La décision de la mauritanisation des équipages de la pêche artisanale est irréversible. L'Etat, dit-il, est prêt à assumer tous les effets découlant de cette décision pour atteindre cet objectif", c'est ce qu'a déclaré le ministre des pêches et de l'économie maritime, M. Nany Ould Chrougha lors d'une réunion tenue mercredi dans la salle de conférence du ministère avec les mareyeurs et autres acteurs du secteur de la pêche artisanale.

Le ministre a réaffirmé, dans un mot au cours de la rencontre, que des mesures d'accompagnement seront prises notamment pour réaliser cette option dont l'accélération de la formation des pêcheurs artisans par l'académie navale et la construction d'embarcation pour la pêche côtière par la société qui en assure la construction avec une moyenne de 5 embarcations par mois au lieu d'une seule auparavant.

Il a invité, dans cette perspective, le secteur privé à contribuer à la réalisation de cet objectif, soulignant que l'Etat a, pour sa part, pris d'autres mesures dont la réalisation d'infrastructures nouvelles.

C'est ainsi que le port de Tanit pour la pêche artisanale est en cours de construction dans le cadre de la réalisation d'autres ports.

La réunion s'est déroulée en présence de Mme Kahdijetou Mint Bouka, secrétaire générale du ministère et de plusieurs responsables centraux au sein du département.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 2426

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • hayerim (H) 03/03/2017 02:08 X

    Rien que des bobards et langue de bois comme d’hab avec cet opportuniste. Il sait pertinemment que l’académie n’a ni les compétences ni les moyens de former en si peu de temps des équipages et des navires suffisants pour débarquer les 300 000 tonnes de pélagiques qui étaient mises a terre pour alimenter le marché local (pour les pauvres famille!) et les usines de farine). Mais ce qui l’intéresse lui c’est pas l’intérêt du pays mais faire en sorte de rester ministre. Souhaitons que cette crise ouvrira les yeux a Aziz et l’amènera a virer cet incompétent opportuniste qui ne cherche qu’a détruire le ministère des pèches et les professionnels du secteur. N’oublions pas que c’est un transfuge de Zeydane &Co dont la légèreté dans les analyses et la gestion des affaires est connue, notamment en ce qui concerne le secteur des pèches dont ils ne pigent que dalle. Aziz et autre ml de l’acad discerneront- iis? Ce n’est pas sur tant Il est vrai que les bergers sont ruses

  • a.bennan (H) 03/03/2017 01:03 X

    Bof! Ns avons Mauritanises des centaines de francais a l'epoque.Ns avons meme mis leurs derniers formateurs a la porte il y a quelques mois...les Senegalais n'ont jamais peses nul part.Oublions les et concentrons ns sur nos richesses halieutique

  • abatcha (H) 02/03/2017 15:55 X

    Les wolof sont les meilleurs pecheurs de ce continent c'est unanime, d'Afrique du sud à l'egypte. Demander les Ouest africain et ceux du centre

  • abatcha (H) 02/03/2017 15:51 X

    Plus raciste que ce monsieur Nany Ould Chrougha, tu meurs. Tout le monde qui t'ont côtoyé le savent. Saches que ce monde est éphémère, tout est amené à disparaître. Seul tes bonnes oeuvres te serviront.

  • foutatoro (H) 02/03/2017 11:06 X

    En d'autres termes y aura pas de poissons pour longtemps dans le mirage d'Etat. Car, le temps de former et de construire des bateaux (vous vous rendez compte ?), les petits yayboys seraient devenus des baleines. Relisez le début du texte et voir le ton martial de la déclaration sinistérielle. Quel gouvernement de mécanos !!!

  • malalbarry8 (H) 02/03/2017 09:52 X

    Charrue devant les boeufs, on devrait commencer par la formation d'abord, au lieu de prendre cette décision hâtive qui crée la misère aux familles sans ou de revenus modestes.

  • reel (F) 02/03/2017 09:10 X

    Bonne décision et bravo.