06-03-2017 22:43 - Une délégation ministérielle s'enquiert sur la formation d'une nouvelle promotion de pêcheurs artisanaux à Belouakh

Une délégation ministérielle s'enquiert sur la formation d'une nouvelle promotion de pêcheurs artisanaux à Belouakh

AMI - Les ministres des pêches et de l'économie maritime et de l'emploi, de la formation professionnelle et de NTCI, respectivement, MM. Nany Ould Chrougha et Dia Moctar Malal, ont effectué lundi une visite d'information et de reconnaissance du centre de Belouakh, de qualification et de formation aux métiers de la pêche, relevant de l'académie navale.

La délégation a constaté la méthodologie de formation de base suivie par une promotion composée de 300 jeunes, pour une durée de 30 à 45 jours.

La promotion suit actuellement la phase d'expérimentation de l'aptitude physique et de talent et de natation, afin de jauger le degré d'engagement des élèves formés sur l'exercice de cette profession.

L'étape effective, qui suivra bientôt, pour une période de 60 jours, porte quant à elle, sur les techniques de pêche à l'aide des filets et de sécurité dans le large.

La promotion sera répartie sur les centres de qualification et de formation de l'académie navale, à raison de 60 par centre.

Le ministre des pêches et de l'économie maritime a confié à l'AMI, sa joie pour les progrès manifestés par les éléments de cette formation, rappelant l'engagement total de l'Etat, pour assurer l'opérationnalité de ces centres, afin de mener à bien leur mission.

"Les sortants seront intégrées dans le secteur de la pêche", a-t-il affirmé, indiquant que son département travaillera en collaboration avec le ministère de l'emploi, pour faciliter l'accès à cet important secteur.

Le ministre de l'emploi, de la formation professionnelle et des NTCI a réaffirmé l'engagement de son département pour faire bénéficier son expérience aux éléments de la promotion ainsi que pour injecter les moyens réservés à d'autres sous-secteurs, à celui des pêches afin de relever le défi de mauritanisation de tous les acteurs de la pêche artisanale.

Les ministres étaient accompagnés de plusieurs responsables du département des pêches et de l'économie maritime et de la coordinatrice du projet de la banque internationale d'appui au secteur des pêches en Mauritanie ainsi que du directeur de qualification et de formation dans les métiers de la pêche.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 1200

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • jamarii (H) 08/03/2017 01:49 X

    Mais ce Bertrand là!!!! est-il normal??? ...Hé Allah..il va nous tuer ce Mr...

  • lass77 (H) 07/03/2017 13:28 X

    Etre pécheurs dans nos pays , ce n'est destiné à tous. C'est pourquoi on a des pecheurs à titrés. il est claire que les beydans ne pechent pas.

  • Ksaleh (H) 07/03/2017 11:24 X

    @Bertrand, l'analyse psychologique cette digression à la Con sur la nature chromique des uns et des autres, montre chez toi un grave trouble d'identité qui te perturbe depuis l'enfance. Nous saisissons mieux tes sorties calamiteuses sur Cridem à la limite du délire de fous extrémistes.

  • Bertrand (H) 07/03/2017 09:06 X

    Détrompez vous se sont des maures de bronze, qui n'ont pas fait l'école, bronzé&s par le soleil marin. Metissage oblige les maures blancs sont noirs à 35%. les maures noirs sont blancs à 15%. beaucoup ne négros se sont maurifiés et beaucoup de maures se sont négrifiers. il y a beaucoup de maures, de négres qui font plus de mal à leur communauté que les autres communauté. Un négro, un maure blancs , noir ou ocre, qui a un doctorat qui connait bien son Quran ALQUARIM, qui a appris à chercher le bien et éviter le mal n'est pas comme un guinzeur, repris de justice, féroce et sanguinaire, quelque soit sa communauté.

  • foutatoro (H) 07/03/2017 00:53 X

    Pauvres nègres de ce non-Etat. Cantonnés dans les jobs d'enfer. Là, il est vous est permis de rafler tous les postes pour pêcher pour....EUX !!! Ce pays va me tuer.

  • Négro cultivateur (H) 06/03/2017 23:44 X

    Un conseil que je donne à mes frères mauritaniens engagé et former dans la pêche artisanale en mer, ce qui n’est pas une mince affaire ni une affaire d’argent ou d’occuper un simple poste de travail, la pêche est travail à haut risque plus risquer que la guerre avec des armes ou on voit l’ennemi et on peut estimer la force de ses armes, le pêcheur est un métier qui est autre chose que d’aller chercher des poissons et revenir comme on était parti, la pêche est un travail qui a des hommes et des coutumes qu’on doit respecter, un vrai danger eternel qui peut embraser même la famille du pécheur et les proches parents, la pêche demande beaucoup plus de précaution que toutes autres activités, les fleuves et les mers ont des propriétaires qui sont des segments dociles d’une communauté, il n’est pas permis à n’importe qui d’être pécheurs ou nageurs en mer, c’est comme il n’est pas donner à n’importe qui d’être forgeron, griot ou chasseurs, la pêche en mer aussi à ses hommes et ses traditions, la mer n’est pas la terre, les jeunes qui sont formés à cette tache peuvent ne plus être là dans moins de 6 mois, il faut respecter les coutumes et rendre à César ce qui lui appartient.

  • damocles (F) 06/03/2017 23:25 X

    rien que d jeunes negro envoyés à une mort certaine