10-03-2017 11:11 - CILSS : grave crise

CILSS : grave crise

Africa n°1 - Le CILSS tient un conseil des ministres ce samedi à Nouakchott sans son secrétaire exécutif suspendu !

Le tchadien Djime Adoum, un proche du président Idriss Deby Itno, a été suspendu de ses fonctions de secrétaire exécutif du comité permanent inter-états de lutte conte la sécheresse dans le Sahel, CILSS, depuis novembre dernier à l’issue d’un conseil des ministres extraordinaire tenu à Bamako.

Les ministres des 9 pays membres avaient également suspendu de ses fonctions monsieur Kouamé Guy Marcel BOUAFOU directeur général du centre agro météorologique agrhymet de Niamey au Niger. Aucune explication officielle n’avait été divulguée sur les raisons de ces mesures qui pourraient cependant être liées à des problèmes de gestion.

Selon des sources proches du siège de l’organisation régionale à Ouagadougou, l'organisation traverse depuis quelques années une grave crise financière du fait notamment du tarissement des sources de financement depuis le désengagement du groupe de bailleurs de fonds traditionnels, plus connu sous l’appellation club du Sahel.

Certains pays européens à l’exemple des Pays-Bas ont tenté de poursuivre le financement de quelques programmes dits prioritaires particulièrement dans le domaine de la sécurité alimentaire. Mais çà devient de plus en plus laborieux pour mobiliser de nouveaux fonds. Les Etats ont été souvent invités à agir pour sauver l’organisation. Là aussi, c’est pas gagné pour le CILSS. Les Etats membres n’arrivent même pas à payer leurs cotisations.

C’est dire toute l’incertitude qui plane désormais sur la survie de l’une des plus anciennes structures de lutte contre les calamités naturelles en Afrique. Le CILSS a été crée le 12 septembre 1973 par un sommet des chefs d’Etats sahéliens à Ouagadougou.

Cela dit, les ministres doivent examiner et approuver les dossiers déjà préparés par leurs experts qui viennent d’achever leur session de 3 jours à Nouakchott. Les dossiers portent sur diverses questions dont le bilan de 2016, l’audit sur la situation administrative et financière de ces dernières années et sur le plan d’action pour 2017.

Salem Mejbour Salem, Africa N1.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Africa n°1
Commentaires : 1
Lus : 1212

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • donogaladiegui (H) 10/03/2017 12:48 X

    C'est honteux, ces pays Africains qui créent des regroupements régionaux ou sous-régionaux et ne sont pas capables de les financer. Dites moi un seul pays qui n'est pas débiteurs dans l'une de ces organisations, pas un seul...