11-03-2017 15:10 - Le gouvernement compte introduire des modifications sur certains articles relatifs à la CNDH, dit la ministre secrétaire générale du gouvernement

Le gouvernement compte introduire des modifications sur certains articles relatifs à la CNDH, dit la ministre secrétaire générale du gouvernement

Atlasinfo - La ministre secrétaire générale du gouvernement (MSGG) Mme Zeinebou Mint Ely Salem, a souligné, à propos du projet de loi organique fixant la composition, l'organisation et le fonctionnement de la Commission Nationale des Droits de l'Homme (CNDH), le souci de la Mauritanie d'accompagner, de renforcer de protéger les droits de l'homme, mettant en exergue les avancées enregistrées par la CNDH aux plans juridique et structurel.

Elle a rappelé également, la commission est devenue depuis 2012 une institution constitutionnelle suite à une révision de la constitution de 1991, traduite par des prononcés obligatoires, comme le prévoient les dispositions de l'article 97 de la constitution, qui énonce que la gestion, l'organisation et la constitution de la commission sont déterminés par une loi organique, notant que la présentation de la loi organique précitée s'inscrit dans ce cadre.

Le présent projet de loi intervient en réponse pour accompagner les efforts de la commission des droits de l'Homme ainsi qu'en reconnaissance de ses efforts qui l'ont placée à la tête du groupe africain dans la représentation de la sous-commission des institutions internationales des droits de l'Homme affirmant la volonté de la Mauritanie de renforcer et de protéger les droits de l'homme conformément aux principes de Paris.

La ministre a souligné enfin, l'intention du gouvernement d'introduire des modifications sur certains articles relatifs à la commission des droits de l'homme.

Mint Ely Salem commentait avec d’autres membres du gouvernement les résultats de la réunion du conseil des ministres tenue un peu plutôt, le jeudi 9 mars courant.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1246

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • jakuza (H) 12/03/2017 04:25 X

    kalidou gueye et foutatoro le duo raciste qui sévit sur ce site et incite à la violence. En cas de débordement on vous fera payer la note!

  • foutatoro (H) 11/03/2017 22:21 X

    Qui peut me dire où est notre fameuse dame présidente de ce machin qui est sensé s'occuper des droits de l'homme dans cette erreur coloniale ? Elle a disparu des radars.

  • kalidou gueye (H) 11/03/2017 15:55 X

    Préparons nous a des crimes odieux qui ne seront jamais considérés comme violations aux droits humains.