13-03-2017 13:12 - Dernière-info : Deux chefs centre de la SOMELEC convoqués d’urgence à Nouakchott

Dernière-info : Deux chefs centre de la SOMELEC convoqués d’urgence à Nouakchott

Tawary - Deux chefs centre de la société mauritanienne de l’Electricité (SOMELEC) ont été convoqués, dimanche 12 mars, d’urgence à Nouakchott, apprend-on de diverses sources informées.

Il s’agit des chefs centre de Moudjéria (Tagant) et Tamchekett (Hodh El Gharby), selon les mêmes sources. Il faut signaler que les populations ne cessent de dénoncer la mauvaise qualité des services de la SOMELEC tant à Nouakchott qu’à l’intérieur du pays : les coupures récurrentes et prolongées, la facturation estimée et l’absence d’éclairage public.

Depuis quelques mois, les différents services de ladite société sont minés par la corruption, la gabegie et les détournements, rapporte Atlas.info.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 2429

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • 33medsalem (H) 13/03/2017 19:58 X

    tous les malheurs de la somelec provienent de son directeur general incompetant fumier et igniorant et porte malheur

  • medabdul (H) 13/03/2017 15:50 X

    Bien sur, bien sur, (***)SOMELEC,une boite pourrie ou l'incompétence le dispute au racisme, à la puanteur des locaux, de petits couillons qui ne savent ni lire ni écrire leurs noms.

  • samba el bakar (H) 13/03/2017 15:14 X

    La dégradation de la Somelec n' est que le résultat de ce dont souffre l' ensemble des services étatiques du pays:le favoritisme exacerbé a engendré l' incompétence.D' une manière très réductrice on y verra du racisme , du tribalisme ou de la corruption mais ce ne sont là que les conséquences catastrophiques dans la gestion de la chose publique.Dans le cas particulier de la Somelec,les plus gros hydres sont l' attribution des marchés pour équipements techniques,ensuite le non recouvrement des factures du gouvernement et autres intouchables . Quand le sport national favori est la course aux postes financiers juteux, comment un chef de centre peut il résister à la tentation de vendre le carburant et créer des structures parallèles de branchements pirates ou autres débrouilles permettant de se remplir les poches rapidement ?Dans notre quartier nous sommes rançonnés par une équipe qui se présente à chaque coupure de courant prétendant "intervenir" sur les poteaux suivant le même scénario bien rodé:le grimpeur qui triture les fils et l' encaisseur au sol qui réclame 2000 à 3000 Um selon les saisons à chaque abonné.Après enquête,on a compris que le chef de cette équipe particulière était le neveu d' un responsable du centre et qu'en plus il était chargé de l'exploitation du réseau pirate que lui-même avait monté.