15-03-2017 23:15 - L'Assemblée nationale adopte le projet de loi ratifiant l'accord de coopération agricole Mauritanie-Soudan

 L'Assemblée nationale adopte le projet de loi ratifiant l'accord de coopération agricole Mauritanie-Soudan

AMI - L'Assemblée nationale a adopté, au cours d'une plénière mardi présidée par le député El Khalil Ould Tayeb, 1er vice président de cette chambre le Projet de loi n°115-17 autorisant le Président de la République à ratifier l'accord de coopération dans le domaine de l'agriculture entre la Mauritanie et le Soudan, signé à Khartoum le 02 septembre 2007.

La ministre de l'agriculture, Mme Lemina Mint Momma, a précisé que cette convention permettra à notre pays d'échanger les expertises et les connaissances scientifiques avec la République du Soudan en matière d'agriculture; ce qui ne manquera pas de se traduire positivement sur le renforcement de la coopération dans les autres domaines.

Cette convention -dira la ministre - permettra, en outre, de promouvoir l'échange bilatéral dans le domaine des produits agricoles conformément à la règlementation en vigueur dans les deux pays.

Elle a, par la suite, indiqué que cette convention constitue un cadre général de coopération que les deux ministères chargés de l'agriculture dans ces deux pays vont mettre en oeuvre à travers des plans d'action dans les domaines relatifs aux échanges d'expertises, de transfert de technologie et la mise en oeuvre de projets agricoles communs.

Il en va ainsi pour la coopération dans les domaines de la recherche agronomique, de l'horticulture, de la production agricole des technologies de l'information, du système d'alerte précoce, de la conservation des ressources naturelles, de la gestion de l'eau d'irrigation, de la protection des végétaux, de la lutte contre les déprédateurs des cultures et de l'agro industrie.

Mme Mint Momma a indiqué que la présente convention vise à encourager la coopération entre les acteurs du secteur privé au niveau des deux pays à travers des partenariats visant la production et la commercialisation des produits agricoles dans les marchés régionaux et internationaux.

Enfin, elle a affirmé que la convention prévoit la mise en place d'un comité technique mixte entre les départements en charge de l'agriculture au niveau des deux pays qui sera chargé du suivi de l'exécution des termes de cet accord.

La ministre a passé en revue les réalisations accomplies par la Mauritanie dans le domaine agricole, relevant que le pays dispose de centaines de millers d'hectares aptes à être aménagés, ce qui requiert leur exploitation notamment à travers l'attrait d'investisseurs capables d'élargir la base de la production et d'améliorer les revenus agricoles.

Les députés se sont félicités de la teneur de cette convention et leurs interventions ont axé sur les gages de développement et la relation que ces garanties entretiennent avec le développement local, la mise en place de la décentralisation et l'inclusion des délégations régionales dans l'élaboration des politiques relatives au secteur de l'agriculture.

Ils ont exhorté le ministère à protéger la production agricole, à inciter les bailleurs de fonds et à procéder à un réaménagement global de toutes les terres arables afin d'atteindre l'autosuffisance agricole en matière de céréales et de légumes notamment.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 669

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)