16-03-2017 07:30 - Mauritanie- Avec un endettement à son pic, l'économie nationale se fragilise!

Mauritanie- Avec un endettement à son pic, l'économie nationale se fragilise!

Mauriweb - L’endettement de la Mauritanie fixé à 85% du PIB a atteint un seuil critique pour le pays, selon le Fmi, a «quasiment épuisé » ses marges de manœuvre, apprend-on de bonne source.

Malgré l’ambition de porter sa croissance à 4.2% en 2017, les institutions de Breton Woods ont mis en garde les autorités du pays contre la déliquescence de l’économie du pays en raison de la fragilité du pays face à des chocs exogènes (baisse des cours de matière première etc.).

La hausse de la corruption dans le pays, le marasme du climat des affaires et la mauvaise gouvernance économique risquent aussi de déphaser les projections d’une telle croissance.

Nonobstant la mise en œuvre d’une la stratégie de croissance accélérée de prospérité partagée (SCAPP), le constat est que la paupérisation et le chômage gagnent encore du terrain.

Pris dans l’engrenage d’une économie peu diversifiée et peu compétitive, les autorités escomptent encore que les institutions internationales continuent de les soutenir pour sortir de ce cercle économique vicieux doublé d’une crise politique, sans précédent, avec le forcing des réformes constitutionnelles alors que l’Etat n’a même pas de quoi financer un référendum sur ces réformes se contentant finalement de la conférences du parlement pour les adopter.

La Mauritanie, rappelle-t-on, est l’un des pays africains encore structurellement dépendant, malgré ses richesses naturelles, des perfusions financières du Fmi et de la Banque mondiale.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1294

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)