17-03-2017 07:45 - Il tue son frère pour une femme

Il tue son frère pour une femme

L'Authentique - Deux jeunes frères se sont battus à cause d’une fille. Chacun la voulait pour lui en mariage. C’est ainsi que l’un des deux a tué l’autre. Le drame a été rapporté par le site « sowtek » qui a précisé que les deux frères se trouvaient dans leur campagne à la tête du bétail de leurs parents.

Leur site se trouve aux environs de la vile de Tanaha relevant de Kankossa au Guidimagha. La maison des deux frères était mitoyenne à celle de la fille ; ce qui faisait qu’ils se voyaient tous, fréquemment. Ils se rencontraient surtout, le sir, après que les bergers eurent ramenés leur troupeau.

C’est la semaine dernière que le drame s’est produit : les deux frères se seraient d’abord échangés des propos assez rudes alors qu’ils se trouvaient en brousse, et après que le cade eut révélé à son aîné qu’il comptait demander la fille en mariage. Le jeune avait marché sur la langue de son aîné qui avait déjà confié à leur mère qu’il souhaitait se marier avec la même fille.

Pris de court, celui-ci devait se résoudre à parler de son projet de mariage avec cette fille. Mais le cadet ne l’entendit pas de cette oreille. Une rude dispute aurait été déclenchée qui a conduit les deux belligérants à se livrer à une lutte farouche.

Au retour au campement, le cadet qui avait été bien molesté par son frère, attendit que celui-ci se mette au lit pour dormir, pour lui transpercer le cou avec un sabre. Le sang gicla de partout qui réveilla leurs parents. Alors que tout le monde s’affairait autour du blessé, l’agresseur se déroba.

Après son forfait, le meurtrier se serait enfoncé dans les brousses maliennes frontalières. Malgré les recherches le fugitif serait jusqu’à présent introuvable.

Ahmed B



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 4475

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • lass77 (H) 17/03/2017 15:42 X

    Durowo @ Bonne correction. Comment des supposés journalistes ne savent situer ou:maîtriser la géographie du pays. Cet acte fratricide fait parti de la nature humaine dès le début l'humanité. Tristesse

  • duroowo (H) 17/03/2017 12:27 X

    Comment un journaliste peut dire Kankossa est de Guidimakha en Mauritanie Kankossa c'est un department de l'Assaba. La Geographie nationale devait etre connue par les redacteur. Merci