20-03-2017 20:16 - Déclaration : Forum National pour la Démocratie et l’Unité Commission Exécutive - FNDU

Déclaration : Forum National pour la Démocratie et l’Unité Commission Exécutive - FNDU

FNDU - Après le suspense et l’attente, le Sénat, par les voix de 33 de ses membres, a scellé le sort des amendements constitutionnels scélérat en les rejetant dans une soirée mémorable dont les échos ont été accueillis par une satisfaction et une allégresse manifestes par de très larges franges du peuple mauritanien.

Le Forum National pour la Démocratie et l’Unité, s’est porté, dès le début, à la direction de l’action populaire contre ces amendements irrecevables dans leur logique (dialogue non consensuel) et inacceptables dans leur contenu (mutilation des symboles nationaux, suppression du Sénat et de la haute cour de justice…).

Il a organisé,avec le soutien des forces patriotiques engagées, les sit-in, les marches, les rassemblements qui ont démontré clairement le rejet de ces amendements par le peuple qui a participé de manière massive et sincère à toutes ces manifestations.

C’est ainsi que le processus de ces amendements depuis leur origine (l’agenda unilatéral) jusqu’à leur sort (leur rejet par les sénateurs) n’aura été qu’un chainon des politiques erratiques et antinationales d’un régime dont la faillite politique se manifeste jour après jour.

Les sénateurs n’ont pas raté leur rendez-vous avec la patrie et le peuple. Ils ont été à la hauteur des espoirs de leur nation lorsqu’ils ont, de manière résolue et incontestable, fermé la parenthèse des amendements scélérats, préservant ainsi la Constitution et le Drapeau ; ce qui place aujourd’hui le pays dans une situation nouvelle qui n’offre que deux alternatives :

- Ou bien le pouvoir décide de poursuivre sa fuite en avant en affrontant le peuple et la démocratie par la provocation à travers des arguties juridiques fallacieuses, et s’en prend par des représailles contre les vaillants sénateurs.

Alors, et nous le déclarons fermement, nous nous dresserons contre cette orientation, soutenus en cela par un peuple qui ne cache plus son ras-le-bol de la tyrannie et de la gabegie, ainsi que par une frange de ses valeureux représentants ; tout en mettant en garde contre un tel choix irresponsable dont les conséquences sont imprévisibles pour le pays, pour son unité et pour son avenir.

- Ou bien l’esprit de responsabilité prend le dessus et l’on s’achemine vers la prise en considération des leçons que l’on doit tirer du sort de l’agenda unilatéral.

Le FNDU, conscient de ses responsabilités et prenant la mesure de l’instant politique, appelle le pouvoir ainsi que tous les partenaires de la scène nationale à s’orienter de nouveau vers la recherche d’une sortie de crise consensuelle à travers un dialogue inclusif, sérieux et utile dont la préparation, la gestion et les résultats seront une œuvre commune.

Le FNDU, tout en félicitant tous les patriotes qui ont manifesté pour défendre la Constitution et le Drapeau et tout en saluant les sénateurs pour leur position historique, réaffirme que son attachement à la patrie, à sa stabilité, à sa sécurité et à son unité n’a d’égal que son attachement à voir y régner la justice, la démocratie et la citoyenneté véritable.

Dans ce cadre, il réaffirme la nécessité impérieuse pour le pays de traiter les dossiers inquiétants par l’éradication de toutes les formes et de toutes manifestations et séquelles de l’esclavage, et par la réparation de toutes les injustices et de toutes les souffrances des diverses composantes de notre peuple.

Enfin, le FNDU met toutes les parties devant leurs responsabilités dans cette étape sensible de l’histoire de notre pays et de notre société, en leur rappelant que le temps ne permet plus de se cacher la réalité ni de se contenter des solutions simplistes.

Nouakchott, 20 Mars 2017
La Commission Exécutive



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : FNDU
Commentaires : 0
Lus : 793

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)