20-03-2017 19:13 - Début d’application des sanctions contre les sénateurs

Début d’application des sanctions contre les sénateurs

Adrar Info - Des sources bien informées ont indiqué à « essaha.info » que le directeur général du patrimoine et biens de l’état a émis aujourd’hui lundi des instructions consistant à interdire de délivrer aux sénateurs, jusqu’à nouvel ordre, des « quittances » de parcelles de terrain que l’état leur avait offert par le passé.

Ces mêmes sources rapportent que certains sénateurs se sont déjà acquittés, avant le vote des amendements constitutionnels, des montants sollicités pour l’obtention de ces parcelles de terrain.

Les observateurs pensent que ces mesures sont une première réaction d’un département gouvernemental suite à l’attitude des sénateurs vendredi dernier et considèrent que d’autres mesures plus drastiques à l’encontre de sénateurs seront prises ultérieurement.

Auparavant, « essaha.info » avait publié que le premier ministre Yahya Ould Hademine avait reçu hier dimanche, le ministre de l’économie et des finances Moctar Ould N’djay.

Source : http://essaha.info/?q=node/15324



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 3369

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • habouss (H) 20/03/2017 20:05 X

    J'ose croire qu'il s'agit là d'une fausse nouvelle, sinon, vous me verrez très malheureux d'avoir ces gens comme compatriotes, c'est à dire les membres de l'autorité qui les punit et ces sénateurs sans scrupules qui osent se faire corrompre par quelques biens matériels d'ici bas.

  • leguignolm (H) 20/03/2017 19:56 X

    Mais c'est un pays ça!

  • donadieu (H) 20/03/2017 19:38 X

    Quand j’étais appelé à l’Armée, je touchais 7 000 UM pour servir la MAURITANIE.AUJOURD'HUI Un sénateur (au service de la MAURITANIE) qui touche 800 000 UM par mois pour buller sur un beau fauteuil dans un palais de la Republique !!? Tu m’étonnes qu’ils veulent rien lâcher ! Etre sénateur, député, ce n’est pas un métier, mais une fonction. Ils devraient avoir le même genre de statut que les pompiers volontaires. Sans compter leurs retraites d’élus cummulables avec leur retraites professionnelles quand ils ont une profession. 50 000 UM chacun et basta ! Et pas de retraite ! Et bien entendu la transparence des comptes. On veut savoir ce qu’ils font du trésor public. Pour les mettre à niveau ou les mettre à jour, histoire qu’ils retouchent le sol.

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 20/03/2017 19:26 X

    il faudrait mettre à l’entrée de toutes les villes , grandes ou petites , de grands panneaux ou seraient écrit en grandes lettres les sommes faramineuses que coûtent aux mauritaniens les sénateurs ; bonjour l’électrochoc , car peu de gens sont au courant des infos déroulées dans cet article.le sénat est inutile et coûteux. tout le monde le sait et personne ne fait rien.L’assemblée est encore pire qu’inutile, nuisible, et encore plus coûteuse que le Sénat.