29-03-2017 09:54 - En images : à l’affiche à l’ifM, Ziza appelle la jeunesse mauritanienne à agir "pour changer les choses" [Vidéo]

En images : à l’affiche à l’ifM, Ziza appelle la jeunesse mauritanienne à agir

Cridem Culture - En concert à l’institut français de Mauritanie (ifM), le prix Assalamalekoum Découvertes 2011 Ziza a vivement fustigé le pouvoir de Mohamed Ould Abdel Aziz notamment ses politiques sociales et économiques.

"On n’a rien vu. Depuis longtemps…Cela fait longtemps qu’on nous parle…qu’on a mis des goudrons, qu’on a mis beaucoup de choses. Qu’est-ce que vous avez vu ? On a toujours faim", a affirmé le jeune artiste qui se produisait le 25 mars, à l’institut français de Mauritanie (ifM), dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la francophonie.

Fervent défenseur de la diversité culturelle en Mauritanie et promoteur de l’ouverture et de la tolérance, Ziza a aussi appelé la jeunesse mauritanienne à agir "pour changer les choses" que d’attendre qu’on le fasse à sa place. "Personne ne viendra changer les choses à notre place", lance-t-il au public.

Le prix Assalamalekoum Découvertes 2011 a également dénoncé la prise en otage du peuple mauritanien par la classe politique. "Dans ce pays, les politiciens sont en train de nous pourrir notre pays et nous ne l’accepterons pas. C’est nous, l’Etat. C’est nous, le pouvoir. C’est à nous de prendre les choses en main pour changer notre Mauritanie", poursuit le natif de Mbout, dans le sud de la Mauritanie qui a n'a pas manqué l'occasion de rendre hommage à des icônes à l'image de Patrice Lumbuba, Thomas Sankara, Modibo Keita ou encore Amadou Toumani Touré.

Le concert avait également réuni d’autres artistes comme ABDA MC, Khoudia, Ennemi Fenande, Diambar Pularr, Lass Primo, Mister Madda et Caméleon.

Texte & Photos | Par Babacar Baye NDIAYE

©Cridem 2017

--------



Avec Cridem, comme si vous y étiez...




























































































Source : Cridem Culture
Commentaires : 0
Lus : 2967

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)