29-03-2017 21:00 - Mauritanie : les acteurs de la santé se penchent sur le RSI

Mauritanie : les acteurs de la santé se penchent sur le RSI

Les Mauritanies - La Mauritanie est en train de faire des efforts considérables pour améliorer son système de santé. C’est du moins la conclusion des acteurs du secteur réunis, lundi 27 mars à Nouakchott, pour évaluer le règlement sanitaire international (RSI) du pays.

C’est à cet effet qu’un atelier d’évaluation externe conjointe de la mise en œuvre du RSI a été organisé par le ministère de la santé de concert avec l’organisation mondiale de la santé (OMS) et d’autres organisations internationales.

A cette occasion, le ministre mauritanien de la santé, Boubacar Kane a indiqué que « la Mauritanie est exposée périodiquement, à l’instar d’autres pays de la sous-région, à des menaces d’épidémies et à des événements sanitaires de nature diverse qui exigent des capacités conséquentes de préparation et de réponse pour leur gestion ».

Tout de même, selon le ministre, « la Mauritanie a l’obligation de revoir sa copie et d’œuvrer à mieux intégrer son système de santé au RSI ».
Rappelons que la Mauritanie a également fait une évaluation interne du RSI, qui s’est déroulé du 15 janvier au 25 février de l’année en cours.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 782

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • zelimkhan2 (H) 30/03/2017 07:39 X

    Franchement nos officiels n’ont pas peur des mots. Quand on rentre dans une structure sanitaire, le premier réflexe est de se boucher le nez et on ose nous dire que des efforts considérables sont faits