08-04-2017 16:33 - Mauritanie : 19% de la population sont sujets à la dépression

Mauritanie : 19% de la population sont sujets à la dépression

Saharamédias - Les récentes études effectuées par le ministère de la santé fixent à 19% le taux des mauritaniens souffrant de dépressions.

Selon le secrétaire général par intérim du ministère de la santé Ahmed Jidou O Zeine, qui s’exprimait à l’occasion de la journée mondiale de la santé, 322 millions de personnes de part le monde souffrent de cette maladie, et chez nous la tendance est d’une personne sur cinq, ajoutant cependant que la prévention et le traitement de cette maladie sont possibles.

O. Zeine a rappelé, dans le cadre des efforts déployés par l’état, la création d’un programme nationale pour la santé psychiatrique chargé de mettre en place les programmes et stratégies nécessaires pour faire face aux problèmes de la santé psychiatrique dans le pays.

Pour sa part, le représentant par intérim de l’OMS à Nouakchott, Dr. ZOMBRE Daogo Sosthène, a déclaré que son institution travaille avec le ministère de la santé pour appuyer la santé psychiatrique en Mauritanie, réaffirmant la disponibilité permanente de l’OMS à accompagner les efforts du pays dans ce domaine.

La journée mondiale cette année est célébrée sous le thème : « le traitement de la dépression ».

La dépression est définie comme une manifestation de troubles psychiatriques qui peuvent s’aggraver du fait de la pauvreté, le chômage, les problèmes de la vie, les maladies dermatologiques et les complications dues à la consommation d’alcools ou de drogues.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1391

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • lass77 (H) 14/04/2017 17:20 X

    La misère et le manque de perspective favorisent la dépression , ce n'est certainement pas les mêmes causes dans d'autres pays.

  • bleil (H) 09/04/2017 10:58 X

    Les mauritaniens souffrent de dépressions graves et à des degrés divers; je pense que le taux national avancé de 19% est beaucoup plus elevé pour les Nouakchottois et trés élevé pour les élus du peuple ...

  • nemahaidara (H) 08/04/2017 21:30 X

    C'est que le ministère ne reconnaîtra jamais c'est que ce taux de dépression s'est accru de 100 % sous ce régime !!! Chaque année sous ce régime progression de la dépression pour raisons sociales , économiques...