10-04-2017 08:29 - Un commerçant poignardé et dépossédé de 3 millions Um à El Haye Saken à Nouakchott

Un commerçant poignardé et dépossédé de 3 millions Um à El Haye Saken à Nouakchott

Nouakchott.com- Le commerçant Ely Ould Tleimidi, propriétaire d’une boutique de détails, sise au quartier El Haye Saken, à Teyarett, à Nouakchott Ouest, a fait l’objet d’une violente agression à l’arme blanche, suivie d’un cambriolage de 3 millions Um.

Son état critique a contraint à son évacuation immédiate par des secouristes à l’hôpital Cheikh Zayed, révèlent des sources, selon lesquelles, le commerçant a tenté en vain de résister à ses assaillants.

Cet incident grave intervient 48h seulement après le hold-up, au terme duquel, l’agence de la BMCI, a perdu une bonne partie de ses versements de vendredi dernier.

Traduit de l’Arabe par Cridem





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Nouakchott.com
Commentaires : 4
Lus : 4202

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • lass77 (H) 11/04/2017 20:29 X

    j'avais prédit des actes similaires et leur multiplication dans le pays. il est imperatif que ceux qui gouvernent ce pays de penser à distribuer les richesses du pays au citoyens . Ce n'est pas normal qu'une seule communauté aille un niveau de vie plus élevé que les autres composantes. Ces formes d'attaques vont se multiplier jusqu'à dans les domiciles des ministres . On verra

  • foutaanke (H) 10/04/2017 13:11 X

    un etat qui ne peut pas garantir la securité des personnes et leurs biens est tout simplement indigne de ce nom;c'est facile pour les dirigeants de se barricader dans leures fortresses a tevragh zeina dés la nuit tombée à l'abri et abandonner la population en proie à ces vautours enragés ,en attendant un evenement comme celui de la semaine passée pour faire un show. il faut une force de securité competente et devouée et une justice forte ecartée de toutes influences tribales,raciales...pour faire regner la loi et ses applications

  • mauritanievive (H) 10/04/2017 10:44 X

    Nous sommes en proie a une vendetta . Nous payons des impots et exigeons en contre partie une securite totale .c'est le minimum qu'un etat peut prodiguer aux citoyens.................

  • cccom (H) 10/04/2017 09:05 X

    Les causes du banditisme et extrémismes violents sont le manque d’écuation et d’emplois aussi à mon avis, les solutions radicales durables à la insécurité sont : 1-L’embrigadement de notre jeunesse âgée de 12 à 18 ans dans un éducation intensive 11 mois sur 12 . 2-La création de dizaines de milliers d’emplois dans l’Agriculture Oasienne et fluviale à forts revenus . Deux solutions que nous proposerons tous les jours pourvues qu’ils soient entendus malgré le tapage du référendum provoqué par la légitime défense de certains sénateurs qui tiennent à conserver leurs priviléges personnels au détriment d’une décentralisation régionale que je revendique personnellement depuis Octobre 1975. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr