11-04-2017 07:00 - Communiqué : Marche Pacifique de la Jeunesse Mauritanienne (MPJM)

Communiqué : Marche Pacifique de la Jeunesse Mauritanienne (MPJM)

MPJM - La jeunesse mauritanienne est consciente et est victime de toutes les injustices qui sévissent dans notre pays.

Son indignation est d’autant plus exaspérante que l’on ne fait jamais appel à elle pour solutionner les affaires du pays. Elle n’est aucunement représentée dans tous les secteurs du pays, selon le recensement général 2013 de la population et de l’habitat (RGPH), « les jeunes de moins de 35 ans représentent plus de 60% de la population mauritanienne. »

Ce potentiel, « ce dividende démographique», bien géré, est une chance. Mal géré, il peut représenter une bombe à retardement. Vu les chiffres du RGPH, il y a urgence. Le tiers (32%) des jeunes âgés de 15 à 35 ans est inactif et/ou exclu du système scolaire et, dans une situation à fort risque.

Nous, jeunes de Mauritanie et de toutes ses composantes, suite à une avalanche de constats et à travers les maux insupportables que nous ressentons, nous nous sommes décidés à nous mobiliser et à organiser une marche de protestation contre l’injustice, l’inégalité, la gabegie, etc.

Ainsi, cette marche pacifique s’inscrit dans une dynamique d'éveil citoyen et de sursaut national. Soucieuse du développement de la Mauritanie, la jeunesse a décidé de ne plus garder le silence et d'agir pour l’unité du pays et l’égalité entre les citoyens. Dans cette optique, la jeunesse lance un appel solennel à tous les mauritaniens et à toutes les mauritaniennes afin de réfléchir à nos problèmes et trouver des solutions fiables.

« L’union fait la force », dit-on, et la force permet de changer, d’améliorer et surtout d’exiger le respect de nos droits les plus élémentaires. Cette marche pacifique nous offre la possibilité de cultiver un élan patriotique chez nos concitoyens et de développer une conscience citoyenne afin de mener notre pays vers une démocratie solide.

Il est de notre devoir de revendiquer et d’obtenir la place qui nous revient de droit dans ce pays. Bien-sûr cela ne sera possible qu’avec le soutien et l’implication de l'ensemble de la jeunesse mauritanienne sans distinction aucune. Cette Marche pacifique englobe les Organisations de la Société Civile, les associations des jeunes, les mouvements progressistes, les jeunes leaders et tous les jeunes mauritaniens soucieux du devenir du pays.

Merci de vous joindre à la cause de la Jeunesse Mauritanienne au 100 COULEURS et SANS DISCRIMINATION. Une jeunesse qui se conjugue et conjugue son avenir au PLURIEL.

SIGNATAIRES :

Oumou Kane - présidente ONG AMAM

Khally Diallo - journaliste

Abdel Nasser Beibe - journaliste et activiste

Mamadou Aly Diallo, Chargé de communication AGD et activiste

Amadou Aly Ba, Ingénieur Informatique à la BNM

Youssouf Diarra : Coordinateur/Superviseur Education-Développement et activiste

Hawa Ba

Alassane Ba, Superviseur SAME - ACF/E et Activiste

El hadj Malick Diop

Amadou Diallo - Président du groupe facerim






Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : MPJM
Commentaires : 10
Lus : 2490

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (10)

  • ngaynde (H) 11/04/2017 22:23 X

    @prince diallo, même la jeunesse de l'UPR acquise à Aziz sans condition ne produira pas ce communiqué qui n'est rien d'autre que l'exposition de vos criculum vitae. Pour le reste la mauritanie est petite tout le monde se connaît.

  • 05smnt (H) 11/04/2017 16:49 X

    Lehakem et le prince Ba ca ne sert à rien d'insulter les gens on peut critiquer avoir des réserves par rapport à ce communiqué de décider malgré tout de participer à cette marche. Ce n'est pas la première marche les gens ont marché en tant que jeunes ou en tant qu' activistes...Il ya parmi les signataires des grandes personnes comme Kali qui n'ont rien à prouver n'empêche là on n'a des réserves, des désaccords. Vous auriez à gagner en expliquant plus votre démarche pour convaincre les plus sceptiques au lien d'aller dans des invectives qui grandissent personne.

  • Prince Diallo (H) 11/04/2017 13:08 X

    c'est des fumieux comme vous là (Ngari alam, Ngayndé) que nous noirs mauritaniens devont nous débarrasser. ça se voit que vous n'avez rien compris. Essayez de comprendre dabord et rejoignez la cause ou au moins vous taire et laisser ceux qui essayent de faire bouger les choses. on se retrouve le 16 Avril inchallah à 15h au carrefour BMD

  • lehakem (H) 11/04/2017 11:27 X

    vos commentaires sont minables ngaari alaam 05 et ngayndé pitoyable. la declaration arrive et vous allez bien la fermer car ces jeunes font ce que vous ne n'avaz fait.si vous avez des c......les venez nous rejoindre le 16 avril à 15h

  • lehakem (H) 11/04/2017 11:14 X

    la marche est prévue le 16 avril à 15h au Carrefour BMD A 15H

  • oliguense (H) 11/04/2017 10:15 X

    je vous encourage et qu'elle date?

  • ngaynde (H) 11/04/2017 08:53 X

    En tout la relève n’est pas pour demain.

  • ngaynde (H) 11/04/2017 08:50 X

    C’est très grave si c’est comme ca que pensent les jeunes. Jeunesse par accident.

  • 05smnt (H) 11/04/2017 08:49 X

    Que des jeunes décident de faire entendre leur voix, ne peut être qu'une bonne chose. Cela dit il me semble que vous ratez là une occasion de dire les choses. Vous ne nous dites pas ce que vous voulez jeunes marcheurs? Pourquoi ne pas nommer nos tristes réalités? Dire les choses : les discriminations, le racisme d'État , l'officialisation et l'enseignement des langues nationales, recensement... ou bien ces questions ne concernent pas la jeunesse ? pensez vous sérieusement que les jeunes sont plus exclus que les moins jeunes dans les différents secteurs? Que ces exclusions dont nous sommes victimes ne sont qu'une affaire d'âge? La bombe à retardement qui risque de faire exploser le pays n'est sûrement la non satisfaction de vos molles revendications. Quelle naïveté . A vouloir aménager tout le monde on se perd dans des généralités. Tellement consciencieux que Aziz même peut se joindre à vous. Par ailleurs il faudra préciser les dates, les heures et le lieu. Mount Sow

  • ngaari aalam (H) 11/04/2017 08:35 X

    Jeunesse de la honte, avec tous les problèmes du monde qu’on rencontre dans ce pays, vous ne trouvez mieux qu’a nous pondre ce communique qui n’a ni queue ni tête. A part nous exposer vos diplômes et vos professions et vos ventres creux. En tout cas ce n’est pas cette génération des jeunes qui fera la différence. C’est foutus la Mauritanie tout le monde réfléchit par le ventre.