12-04-2017 20:16 - Mauritanie-Espagne-Coopération : 750.000 euros de l’Espagne pour le système sanitaire en Mauritanie

Mauritanie-Espagne-Coopération : 750.000 euros de l’Espagne pour le système sanitaire en Mauritanie

Apanews - La Mauritanie a reçu du gouvernement espagnol un financement de 750.000 euros destiné au renforcement des capacités de son système sanitaire, a-t-on constaté mardi à Nouakchott.

Une convention à ce sujet a été signée aujourd’hui à Nouakchott par Ahmed Ould Dié, secrétaire général du ministère de la santé de Mauritanie, et Antonio Torres Dulce, ambassadeur d’Espagne à Nouakchott.

Elle a pour but de faciliter l’accès des citoyens dans 4 régions mauritaniennes situées sur le fleuve Sénégal aux médicaments sur une durée de 30 mois. Il s’agit de celles du Trarza, du Brakna, du Gorgol et du Guidimakha.

Le financement en question permettra notamment de mener des études pour surmonter les obstacles qui se dressent devant l’accès aux médicaments et d’injecter des investissements dans ces 4 régions afin de renforcer les infrastructures spécifiques à la préservation et à la distribution des médicaments.

C’est une nouvelle pierre qui s’ajoute à l’édifice de la coopération « entre notre pays et l’Espagne », s’est félicité Ould Dié à la cérémonie de signature.

De son côté, l’ambassadeur d’Espagne a souligné que son pays et la Mauritanie sont signataires de la « Déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide au développement », du « Compact Global 2012-2015 » et de l’Initiative du Partenariat International pour la Santé (HIP+).

Cela, a-t-il expliqué, marque un « engagement fort de nos deux pays sur les principes de l’efficacité, de la prévisibilité et de la qualité de l’aide ».

Madrid et Nouakchott, prioritaire pour la coopération espagnole, ont signé en 2014 le procès-verbal de la commission mixte de coopération bilatérale et ont élaboré le Cadre d’Association Pays pour la période 2014 – 2017 qui identifie les services sociaux de base, notamment la santé comme secteur d’intervention prioritaire, a aussi rappelé le diplomate espagnol.

MOO/od/APA



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Apanews
Commentaires : 1
Lus : 710

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • medabdul (H) 12/04/2017 20:21 X

    le ministre Kane est a paris avec Aziz, en son absence le SG signe des sous avec les espagnols, cet argent ne verra jamais un dispensaire, ni un hôpital, aucune aspirine ni compresse ne sera payée avec, le magot est déjà partagée, pauvre ministre (***)