19-04-2017 13:20 - Mauritanie: la majorité déterminée à faire voter les amendements constitutionnels rejetés par le Sénat (SYNTHESE)

 Mauritanie: la majorité déterminée à faire voter les amendements constitutionnels rejetés par le Sénat (SYNTHESE)

Xinhua - La majorité au pouvoir en Mauritanie semble plus que jamais déterminée à faire voter les amendements constitutionnels rejetés par le Sénat. Elle tente désormais de convaincre la population à la faveur d'un référendum dont l'organisation a été annoncée le 23 mars dernier par le président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Si la date de ce référendum présenté comme solution de sortie de crise n'a pas encore été fixée, l'Union pour la République (UPR, au pouvoir) a lancé ses militants à l'assaut des provinces pour expliquer le bien fondé des amendements envisagés.

Les observateurs notent que le chef de l'Etat semble particulièrement attaché à les faire adopter, ce qui serait déterminant pour l'après-2019, année de l'expiration de son second et dernier mandat.

La crise politique engendrée par le rejet des amendements constitutionnels par un Sénat pourtant dominé par l'UPR vient s'ajouter à l'absence de tout dialogue entre le pouvoir et une opposition fortement mobilisée au sein du Forum national pour la démocratie et l'unité (FNDU).

Pour débloquer la situation, M. Ould Abdel Aziz a donc décidé de "demander l'arbitrage du peuple" sur ce projet de révision constitutionnelle qui prévoit, entre autres, la suppression du Sénat et la mise en place de conseils régionaux au niveau des provinces.

Le gouvernement a déjà approuvé deux projets de lois relatifs au référendum prochain, lesquels seront soumis au Parlement.

Dans la rue, les Mauritaniens restent largement divisés quant à l'enjeu réel auquel devraient répondre les amendements prévus. Pendant que certains pensent qu'il s'agit d'un "changement positif" venant concrétiser la volonté du chef de l'Etat d'aller vers l'avant par des réformes multi-sectorielles, d'autres estiment qu'il s'agit d'une nouvelle manière de "divertir le peuple" face à la crise multiforme que connaît le pays depuis plus de trois ans.

Au sein de regroupements sociaux, ethniques et tribaux, de nombreuses initiatives ont été lancées pour soutenir le "oui". Des membres du gouvernement ont également animé des rassemblements pour soutenir les amendements et expliquer à la population "l'utilité des changements" proposés.

Du côté du FNDU, on dénonce un "entêtement" du chef de l'Etat à faire voter ces réformes constitutionnelles, appelant à mettre en échec le projet.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 1070

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • mystere1 (F) 20/04/2017 10:50 X

    si nous n'étions pas un pays constitué d'un peuple anormal, personne ne votera cet insensé amendement constitutionnel, tous devrait être uni comme un et un seul peuple, mais hélas et malheureusement tant que les coeurs sont fermés et malseins, et que les esprits sont bornés, ce pays n'ira pas, et s'enfoncera de plus en plus comme bombe à retardement, il est temps que la plupart s'éveille nom de Dieu, qu'on ne perd pas sa dignité par la coruption, la manipulation, oh pauvres gens habitants dans les ghettos comme tarhil, haye sakin ou autres périphériques, on les vendrais pour de l'argent, des provisions et ca s'arrête là, afin qu'ils convergent vers la direction habituelle du chantage de l'Etat, tous devrais dire non ! à part certainement ces hommes de tenus, bornés qui n'on rien compris d'un état de droit, ah ! quand est ce que cette mauritanie se réveillera enfin !

  • samba el bakar (H) 19/04/2017 16:09 X

    RIl nous faut déplacer le débat sur le tripatouillage de la constitution vers les dégâts fondamentaux de l' organisation de ce référendum qui n' a aucun sens .Dans la mesure où nous savons tous que le OUI l' emportera,car c'est que veut le Président (Kobeni,vous vous en souvenez!),dénonçons plutôt pour l' Histoire le coût faramineux du gadget .Les 6 milliards ne sont ils pas plus utiles à réaliser des travaux plus pressants tels que la route Nouakchott -Rosso? Pendant que des millions seront distribués gracieusement aux valets laudateurs,quelques vies de plus se briseront sur cette route du désespoir.

  • hamadel (H) 19/04/2017 15:39 X

    ON va manger le riz et l'huile qui est en cour de distribution dans les tarhil et les peripheries et on va voter non a ce referendum flou et insensé vive IRA Vive Biram

  • doudou19 (H) 19/04/2017 14:01 X

    Échec et mat pour le pouvoir et sa fausse majorité incha ALLAH.