20-04-2017 10:00 - Politique : Les dessous du tête-à-tête Aziz-Mohcen (Source)

Politique : Les dessous du tête-à-tête Aziz-Mohcen (Source)

Tawary - La réunion à huis clos entre le président mauritanien M.Mohamed Ould Abdel Aziz et le président du sénat, M. Mohamed Elhacen Ould Elhadj, qui s’est tenue, à 10 heures, ce mercredi 19 avril 2017, au palais présidentiel de Nouakchott a porté sur des questions relatives au référendum populaire prévu début juillet prochain, a-t-on appris d’une source informée.

Au cours de cette rencontre, le chef de l’Etat a insisté sur la participation active des sénateurs à la campagne référendaire, la réussite des amendements constitutionnels, le « différend politique » entre la direction du parti au pouvoir (UPR) et les sénateurs de la majorité qui doit être dépassé, ajoute la source.

A ce sujet, le site Legwareb.info, de rapporter que le président s’est montré disponible à aller de l’avant dans la question du référendum . Et la même source d’évoquer, que le président Ould Abdel Aziz a rappelé que les amendements constitutionnels vont dans l’intérêt général du pays.

Il faut rappeler que le président doit entamer dans les jours à venir un déplacement dans la capitale économique du pays pour expliquer aux populations les importances des amendements constitutionnels, selon des sources de presse.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 2906

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • Bounana (H) 20/04/2017 16:30 X

    Si l'état voulait vraiment faire des réformes utiles, il commencerait par supprimer le conseil économique et social et son président avec. Sérieusement, vous ne voyez pas la supercherie ? Le vrai but de cette modification de la constitution est l'élargissement des pouvoirs du président et la garantie de son immunité éternelle. Créer des conseils régionaux c'est bien s'ils ne vont pas subir le même sort que les collectivités locales. Demandez aux maires.

  • mystere1 (F) 20/04/2017 16:04 X

    Quelques soit leur discussion entre eux ! et les raisons de ces sénateurs de s’exécuter selon les désirs de sa majesté notre prési ! ce type qui est à la tête du sénat , ne recherche que ses intérêts personnels et pour sa famille, et non à son peuple et à ses boycotteurs collègues, qui ont fait acte de bravoure, cela ne m’étonne pas qu’il soit d’accord avec notre patron du pays, il a peur de perdre ses intérêts et que cela lui porte préjudice personnel, dans les normes, il devrait suivre son personnel sénat, en disant non ! mais il a peur en s’exécutant le pauvre, ainsi c’est comme cela que je vois les choses, tout ceux qui entoure le gouvernement s’exécute par obéissance devant notre têtu de prési ! qu’est ce que l’on y peut, on y peut rien seykine ! a part l’unité qui fait la force, grâce à l’union de tout le peuple dans sa diversité, aussi bien civils que hommes de tenues et loi judiciaires, tout fonctionnera, cela serait trop beau pour être vraie ! hélas, quelle désunion du peuple !

  • cccom (H) 20/04/2017 14:12 X

    @bleil je réclame depuis octobre 1975 sur les bancs de l’ENA la création de conseils régionaux pour les cadres avertis qui croyaient et croient à l’opportunité de la décentralisation pour promouvoir le développement territorial . Ce n’est pas mon opposition au Président Aziz ( honnétété intellectuelle oblige) ou mépris des populations analphabètes ( parce qu’il y justement des alphabètes comme toi ) qui me désengageront d’une option de décentralisation que je réclame depuis 42 ans. Merci du gentil commentaire que je lis souvent. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr

  • bleil (H) 20/04/2017 13:24 X

    Cher ami, comme disent les ricains "You are pissing in the wind" ... sans le savoir, quand le pays ne dispose pas d'assez de cadres économistes pour meubler ses ministéres on ne doit pas proposer "la création des Conseils Régionaux" ... à moins que ce soit pour promouvoir le développement socio-économique par des analphabètes ! Glorifier nos ancêtres (Gaullois), changer le tissu du drapeau et modifier l'hymne national ne constitue pas des priorités pour un pays à 50% d’analphabètes et à 70% de malnutrition avec une pauvreté puante dans les rues de la capitale ... Sans rancune pour les promoteurs des idioties du même genre !

  • Bertrand (H) 20/04/2017 11:43 X

    Je ne sais pas s'il ya une mairie ou une CUN à qui je dois m'adresser ou bien faut-il toujours adresser le message au Président de la République. Au quartier FNord Extention secteur 1 entre la maison de Migharou et celle de l'Ambassadeur du Qatar, il y a un espace occupé par les eaux stagnante leguée au quartier par Sejad abeidna, au temps ou il distribuait les inondations. toujours est-il que dans le cadre de l'assainissement l'Etat a installé des pompes pour dégager les eaux. Mais rien n'a encore était fait. en attendant la place est devenu un dépotoire d'ordure ménagère et de tout venant, avec des anes mort jetés dans lamarre, des coûches bébés, toute la saletée imaginable. le quartier est cernés des charretiers défilent à longueur de journée et de nuit pour déposer leur colis. La maladie sera au rendez vous. Le quartier est voué à l'asphixie. les sociétés chargés de la collecte des ordures ne ramassent que ceux qui sont jetés devant la présidence ou sur les axes principaux. Nous prions le président de donner instruction pour porter secours aux habitants. Quand aux prpriétaires des lots inondés, ils doivent comme les autres les assécher et les cloturer, faute de quoi l'Etat doit les reprendre et les vendre aux enchères avec obligation pour les nouveau propritaires de les assinir. Ils appartiennent majoritairement à ceux à qui le pays a appartenu deux décennies durant. je ne parle pas de tribu, mais plutot de lobby de tout genre.

  • foutatoro (H) 20/04/2017 10:45 X

    @Tawary, alors dites-nous comment vous faites pour savoir ce qui s’est tenu à huit clos entre les deux cousins ? A moins que vous n’ayez des caméras et micros partout, y compris dans les poches, remplies, du pauvre Mohcen qui devait avoir des sueurs froides en face du Général Prédator connu pour ses coups de colères légendaires face à ses ministres. Même James Bond n’est pas capable de telles prouesses. Fou !!! C’est ce que j’appelle … « dehuit-closer » un secret d’Etat……. d’un non-Etat. Libérez les jeunes sans conditions ! Lbiidan Hasroul Wadhan !!!

  • cccom (H) 20/04/2017 10:43 X

    Je suis étonné qu’un sénateur (produit du vote des conseillers municipaux) ou simple citoyen pourvu de raison puisse voter contre le création des Conseils Régionaux institutions destinées à promouvoir le développement politique, économique social et culturel décentralisé des Régionsou voter contre la glorification officielle de nos résistants par le changement du drapeau et de l'hymne national. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr