21-04-2017 07:00 - Mise en place de la commission de fixation des prix des produits de pêche à l’exportation

 Mise en place de la commission de fixation des prix des produits de pêche à l’exportation

AMI - La secrétaire générale du ministère des pêches et de l’économie maritime, Mme Khadijetou Mint Bouka a supervisé jeudi, dans les locaux de la société mauritanienne de commercialisation des produits de pêche (SMCP) la mise en place de la commission de fixation des prix de référence des produits de pêche destinés à l’exportation.

La création de cette commission, qui est constituée de 11 membres répartis entre l'administration et les producteurs, (4 pour l’administration et 7 pour les producteurs) s’inscrit dans le cadre des orientations des hautes autorités du pays et traduit les réformes que le secteur a connues ces dernières années et visant à adapter le développement du secteur aux programmes du gouvernement dans les domaines du développement et de la bonne gouvernance ainsi que de la lutte contre la pauvreté et la préservation de la ressource.

La secrétaire générale a précisé que la mise en place de cette commission rentre dans la perspective de la stratégie de gestion responsable pour promouvoir un développement durable des pêches et de l’économie maritime pour la période 2015 – 2019 qui a donné lieu à l’adoption d’un nouveau cadre législatif transparent régi par un système de quotas.

La présentation des résultats de la première année de l’exécution de cette stratégie, poursuit-elle, a permis d’apprécier l’amélioration sensible au niveau des performances du secteur notamment à travers sa contribution aux grands équilibres macro-économiques du pays ainsi que la croissance ascendante de ses indicateurs, notamment les quantités débarquées, les revenus apportés au budget de l’Etat, l’apport en devises en plus des autres retombées économiques et sociales.

Mme Khadijetou Mint Bouka a relevé que la formation de la commission a été marquée par une large représentation de l’ensemble des acteurs du secteur et l’augmentation de ses prérogatives.

Aussi cette commission jouit-elle du pouvoir de prendre toute décision s’agissant de la fixation des prix, en plus de l’élargissement des compétences de la SMCP qui vont englober la commercialisation, le suivi, la surveillance et le contrôle des produits de pêche destinés à l’exportation.

A son tour, le président de la commission, le directeur général de la SMCP, M. Ba Abdoulaye Mamadou a indiqué que cette commission va contribuer de manière sensible à soutenir l’économie nationale à travers le suivi des produits de pêche exportés à l’étranger avec y compris la poutargue, les huiles et autres dérivés.

La cérémonie s’est déroulée en présence du wali mouçaid de Dakhlet Nouadhibou, M. Mohamed Mahmoud Ould Moustapha et du secrétaire général de l’autorité de la zone franche de Nouadhibou, M. Jilani Ould Cheikh et de certains acteurs de la ville opérant dans le domaine des pêches.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 832

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • harouna lebaye (H) 24/04/2017 20:47 X

    Mr Bertrand, Je partage avec vous votre prédiction de l’avenir de cette commission qui à défaut de pouvoir supprimer la SMCP, elle est le meilleur moyen de mettre la main sur les rentes de la pêche artisanale par cette vielle garde.

  • Bertrand (H) 21/04/2017 08:49 X

    La commission se transformera vite en lobby pour vendre le produit des artisanaux à vil prix au profit des usiniers. La SMCP provoquait aussi des décotes ce qui permettait à ceux qui supervisent les ventes DG, et Directeur Commercial de toucher des pôts de vin à la tonne très conséquents. Le DG avait gardé l'ancien directeur commercial LY installé au temps de la déliquescence de l'Etat par les Chrif ould abdallahi (MAO) et sidi ould taya. Ly qui servait ses maîtres et se faisait servir avait fait plus de dégat qu'un tsunami. Les travaux de la nouvelle commission doivent être périodiquement revus par une commission hors secteur qui fera une comparaison des prix avec les voisins et sur la base des prix à l'international. Cette ne travaillera que si du ménage est fait au niveau de la Fédération Nationale de Pêche et des la fédération des pêcheurs artisanux ou les gens pataugent depuis plus de 20 ans et sont devenus carents et corrompus.