09-05-2017 22:30 - Hommage à Ely /Par Abdelkader Ould Hamad, avocat, président de l’ICC

Hommage à Ely /Par Abdelkader Ould Hamad, avocat, président de l’ICC

Le Calame - Le Vendredi 05 mai 2017, est décédé le président Ely Ould Mohamed Vall, et, avec lui la Mauritanie a perdu un véritable chef et un éminent leader qu’elle respectait, qu’elle aimait. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournerons».
Puisse le Seigneur lui accorder son pardon et son absolution, le combler de Sa bonté sublime et insuffler courage et consolation à tous les siens et à la Nation tout entière éplorée.

Tout au long de sa vie jalonnée d’actions remarquables et de réalisations fondatrices, le regretté Ely Ould Mohamed Vall n’a cessé de jouer des rôles de premier plan au service de la Nation :

-En 1984, il contribua de manière décisive à mettre un terme à la crise profonde qui étranglait le pays durant les sombres années 1979- 1980 -1981-1982-1983-1984.

-En 2005, Il joua le rôle dirigeant dans l’action qui mit fin à une période de gouvernement caractérisée par la répression brutale, les déportations, la fraude et la falsification ainsi que par les tensions permanentes avec les pays voisins.

-A partir de 2008, le regretté Ely Ould Mohamed Vall a mené une lutte constante pour sortir la Mauritanie de la situation de déliquescence, de faillite, de corruption, de dérive sécuritaire et d’actes de provocations à l’encontre des voisins et ce jusqu’à sa mort subite à son poste de combat, inscrivant ainsi son nom pour l’éternité au panthéon des martyrs de la Nation.

Bien qu’ayant occupé pendant une longue période la fonction de directeur général de la sûreté nationale, Ely Ould Mohamed Vall n’a jamais accepté de se compromettre ni de se salir les mains par des actes indignes, veillant constamment à traiter tout le monde de manière respectueuse, comme l’ont attesté en concordance tous les témoignages.

En 2005, ayant pris les commandes du pays alors qu’y prévalait une situation on ne peut plus explosive, Ely Ould Mohamed Vall fit preuve de sagesse et de patience, mais aussi de fermeté et de persévérance dans la gestion des affaires publiques. Ainsi réussit-il à relever le défi d’organiser, pour la première fois dans l’histoire du pays, des élections marquées par une transparence jusqu’alors inconnue, et ce malgré toutes sortes de difficultés et tous les obstacles dressés en travers de son chemin.

Et bien que la période qu’il passa à la tête du pays fût courte, Ely Ould Mohamed Vall mit en œuvre des politiques adéquates de redressement de l’économie nationale alors chancelante.

Les résultats concrets de cette politique furent entre autres la hausse du pouvoir d’achat des travailleurs et des salariés, le remboursement de toute la dette intérieure de l’Etat et la réduction significative de sa dette extérieure instaurant ainsi un climat de confiance générale de nature à encourager les investissements.

La courte période durant laquelle Ely Ould Mohamed Vall dirigea le pays vit, en matière de refondation de l’Etat et de l’enracinement des principes démocratiques, des avancées significatives qu’aucun autre pouvoir n’avait réalisées durant toute l’histoire du pays jusqu’au jour d’aujourd’hui :

-Il promulgua une constitution limitant pour la première fois le nombre de mandats présidentiels et protégeant les clauses qui régissent la modification de cette Constitution.

-Il promulgua un ensemble de textes fondateurs, créant par exemple l’Institution de l’Opposition Démocratique, la Commission Electorale Nationale Indépendante, et une loi qui limite l’anarchie qui prévalait dans le financement des campagnes électorales…

Et c’est volontairement que le président Ely Ould Mohamed Vall renonça au pouvoir après avoir organisé des élections présidentielles auxquelles il s’est abstenu de se présenter personnellement, consacrant ainsi un modèle d’abnégation digne d’être suivi, et donnant à tous une leçon noble en matière d’alternance pacifique au pouvoir inédite en Mauritanie.

Ely Ould Mohamed Vall, que Dieu ait son âme, aimait le savoir et la science et témoignait beaucoup de respect et considération aux érudits, aux experts et aux gens de lettres. On le voyait souvent lisant ou portant un livre à la main.

En un mot, les jalons de la vie et de l’œuvre du président Ely Ould Mohamed Vall sont autant de preuves qu’il fut un authentique homme d’Etat possédant une vision nationale et démocratique fondée sur une remarquable ouverture d’esprit et sur une éthique exemplaire.

Puisse DIEU le couvrir de sa grâce infinie et l’accueillir en son immense paradis. (Amen)





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1187

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Hamdoulah (H) 10/05/2017 00:54 X

    QuAllah pardonne à nous tous, après sa mort prions pour lui en évitant des affirmations gratuites type " n'a jamais trempé dans....". Pourquoi le garder 20 ans directeur de la sûreté.

  • pannel (H) 10/05/2017 00:36 X

    Naturellement pour certains, le colonel Ely est bon, mais ses victimes de ses agissements c'est un criminel de moins. En effet, il n' a jamais profiter des occasions pour demander pardon aux victimes de ses actes (espionnage,déportation, exécution sommaires)mais il considère n'avoir que son devoir de commis.