12-05-2017 11:54 - Greenpeace : la flotte chinoise menace d’extinction la richesse halieutique de la Mauritanie

Greenpeace : la flotte chinoise menace d’extinction la richesse halieutique de la Mauritanie

Sahara Medias - L’organisation « Greenpeace » qui s’investit dans le domaine de la préservation de l’environnement, a mis en garde, dans son récent rapport, contre le risque d’extinction de la richesse halieutique dans certains pays ouest africains dont la Mauritanie, du fait de la méthode adoptée par les bateaux chinois de pêche.

Selon cette étude, les eaux chinoises ne recèlent plus de richesses halieutiques, du fait des méthodes utilisées depuis fort longtemps par les bateaux chinois.

Les mêmes systèmes, ajoute cette étude, sont appliqués aujourd’hui par les bateaux chinois dans les eaux de l’océan atlantique que partagent des pays africains, la Mauritanie, le Sénégal et la Guinée Bissau.

L’organisation a appelé ces pays à réviser ou simplement dénoncer les accords conclus avec le gouvernement chinois, avant que n’intervienne une catastrophe environnementale du fait de la pêche abusive entreprise par les plus bateaux géants de pêche chinois dans la zone.

Greenpeace qualifie « d’extrêmement dangereuse » l’activité des bateaux de pêche chinois dans la zone ouest africaine, à laquelle s’ajoutent des activités illégales d’autres navires chinois dans cette zone.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 2906

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • Mohammed-Ali (H) 12/05/2017 17:36 X

    BERTRAND il y a des jours sans, des incidents de connexions peuvent survenir, ce n'est pas la peine de faire un commentaire ou des réclamations sur un article qui ne concerne pas internet. Votre instituteur en lisant votre texte doit être furieux avec le nombre de fautes que vous avait fait. Ne dites pas que ce sont des fautes de frappes ou c'est encore la faute des connexions.

  • lass77 (H) 12/05/2017 14:59 X

    @bertrand@ hors sujet on parle ici du gaspillage de nos ressources halieutiques par les chinois, toi tu parles des télécommunications Mattel,:mauritel et compagnie.

  • Bertrand (H) 12/05/2017 13:08 X

    Qu'ALLAH emporte MURITEL CHINGUITEL ET MATTEL. Depuis le matin j'essaie d'envoyer un fichier de 5mo. Je n'y arrive pas. MON BUREAU EST EN PLEIN CENTRE DE NOUAKCHOTT. ENTRE LA PALAIS DES CONGRES ET LA PRESIDENCE. QUE PIUSSE JE FAIRE?

  • moukhabarat (F) 12/05/2017 12:08 X

    C'est une démarche politique des européens qui veulent perpétuer le monopole du contrôle des ressources du continent africain. Bienvenue aux chinois chez nous...