13-05-2017 14:51 - Pr Cheikh Horomtallah : il ne sera pas de la rentrée prochaine

Pr Cheikh Horomtallah : il ne sera pas de la rentrée prochaine

Le Quotidien de Nouakchott - Pr. Cheikh Horomtallah laisse aux chercheurs et étudiants deux manuels de Droit Pénal Général et de Procédure pénale.

« Ils seront suivis (si ALLAH nous prête vie, IN CHAA ALLAH) de trois autres ouvrages… », avait promis le professeur. Le destin en a décidé autrement. Le prof a succombé à une balle reçue à l’aube, sur le chemin de la mosquée, vendredi 12 mai. Que la terre lui soit légère.

« Cheikh Horomtallah était professeur à l’Université de Nouakchott et avocat à la Cour. Il a étudié le droit sans discontinuer pendant quatorze ans à l’Université de Mohamed V (Rabat), à l’Université Pierre Mendes France (GRENOBLE II dans le sud-est de la France) et à l’Université Pantheon ASSAS ( PARIS II) où il termina ses études avec un Doctorat d’État en droit privé (Juin 1986, spécialité droit criminel).

Il est titulaire d’un diplôme en anglais de Portland State University (Côte Ouest des USA) et a obtenu le prix du meilleur professeur de la faculté des Sciences juridiques et économiques décerné par l’Université de Nouakchott (en 1997).

Il a obtenu le prix d’Excellence décerné par les étudiants de cette même faculté en 2009. »


Khalilou Diagana



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 14
Lus : 3613

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (14)

  • lass77 (H) 13/05/2017 22:46 X

    Condoléances à la famille de la victime. C'est une tragédie de trop pour la Mauritanie ,il a été tué sur le chemin d'adoration car selon l'article il allait à la mosquée pour la prière de fajr .Que la terre lui soit légère. Nouakchott est devenue une ville où règnent les gangs et fauteurs de troubles.il est temps que les autorisés rappellent toutes les armes aux mains de civils et faire y faire le ménage. C'est insupportable que l'État délivre des autorisations de détention d'armes hors tout contexte.

  • overview (H) 13/05/2017 22:37 X

    Qu’Allah lui accorde le paradis, c’était un homme intégré et respectueux de la personne quel qu’en soit votre age et vos origines, un homme qui consacra son temps à la connaissance, à la prière et surtout à sa famille. c'est une perte immense pour tout un pays. nous présentons à la famille éplorée nos condoléances les plus attristés. un digne fils de la Mauritanie nous quitte, à ses étudiants, collègues nous leur dirons de continuer le chantier qu'il avait entamé, j'ai encore ce souvenir de son bureau (rempli de livres) qui me rappelle à tel point la différence entre sa génération et la notre. repose en paix Professeur.

  • 33medsalem (H) 13/05/2017 21:45 X

    en realite la situation securitaire laisse a desirer chaque jours il y a un meurtre et plusieurs vols avec armes la police la gendarmerie et la garde ne sont plus en mesure d assurer la securite des habitants de n k t t en ce moment precu l etat n existe pas et les citoiyons doivent s armea pour se defendre

  • hector (H) 13/05/2017 21:22 X

    Un ami de jeunesse, un promo au lycée et à la fac. Une grande perte.Inlillah wa inalihah rajioune.

  • leguignolm (H) 13/05/2017 20:21 X

    A non, non non et non!Il est arrivé quelque chose de très mauvaise à mon pays. Prions nous ensemble que celle-ci soit la première et la dernière.

  • SAF-B.F.L. (F) 13/05/2017 19:42 X

    HÉÉÉ! BONNET! Ce pays est foutu on tue les gens comme des mouches sans conséquences

  • moboco (H) 13/05/2017 19:07 X

    Dans le cadre du travail c'était une compétence ,l'un des rares spécialistes en droit pénal de notre pays et dans la vie de tous les jours, un homme rangé ,pieux et intègre...Allah yarhmou et qu'il l'accueille dans son immense paradis

  • lerossossois (H) 13/05/2017 18:49 X

    Bonjour chers tous, je me demande pourquoi lui? pourquoi un haut cadre de ce pays ? Nous sommes dans quel pays ? république islamique de Mauritanie (foutaise) excusez moi du terme. le ou les criminels doivent répondre a leur acte de barbarie. mes condoléances a tous les mauritaniens c'est une très grosse perte .En tout tout cas si on se met a tuer le peu d'intellectuels que nous avons; nous sommes mal barré.

  • Renard (F) 13/05/2017 18:13 X

    Ety que dit l'enquête si enquête il y a? Pour qui sa présence et son autorités étaient elles une paille dans l’œil? J'ai lu hier qu'il avait probablement reçu une balle perdue en raison de la campagne d'abattage des chiens... Je ne pense pas qu'il avait l'habitude de marcher à quatre pattes...

  • Y en a Pire (H) 13/05/2017 17:01 X

    Tout ce qui diront non aux changements constitutionnel seront liquidés c’est tout, voilà ce qu’il faut retenir dans le cas du Pr Hormotallah, après Ely Mohamed Vall, le Sénateur Ghadda, voilà le Pr qui sera tué par une balle dans la tête, il était considéré comme un cerveau du FNDU, il orienté les politiques du FNDU et il ne se montrer que rarement et consacré sont temps à sa famille. Qui sera le prochain ??? Nous attendons pire dans les jours à venir.

  • mohamed hanefi (H) 13/05/2017 16:34 X

    اللهم اغفر له وارحمه و وسع مدخله و أدخله فسيح جناتك جنات النعيم مَعَ الَّذِينَ أَنْعَمَ اللَّهُ عَلَيْهِم مِّنَ النَّبِيِّينَ وَالصِّدِّيقِينَ وَالشُّهَدَاءِ. و حسن أولئك رفيقا. Paix à son âme. Que le Paradis soit sa demeure et les agrées de Dieu son voisinage.

  • foutatoro (H) 13/05/2017 16:24 X

    Vraiment triste de mourir comme ça ! Il est temps que les filles et fils épris de liberté, de fraternité et de PAIX, et au-delà de leurs origines, se penchent sur l’Etat inquiétant à tout point de vue de notre pays. Nous voyons notre cher pays, malgré tout, disparaitre sous nos yeux larmoyant. Nous n’avons pas de patrie de rechange. Tout fout le camp devant l’indifférence générale. Maintenant dans ce pays, voilà que quelqu’un peut perdre la vie en allant se soumettre à Allah dans une mosquée. Mes condoléances à la famille éplorée. Qu’Allah ait pitié de son âme, agrée ses prières et l’accueil au paradis. Amin !

  • Kemet-Seth88 (H) 13/05/2017 15:39 X

    après Ely Vall, la Mauritanie vient de perdre un autre illustre de ses fils, un grand professeur et homme de droit qui a former toute une generation des juristes mauritaniens. je déplore cette perte et condamne avec la plus grande énergie cet acte lâche et barbare, que toute la lumière soir faite sur ce tragédie. mes sincères condoléances a sa famille ainsi qu'a ces nombreux étudiants dont je faisais partir. que la terre lui soit légère, que notre prophète soit son hôte et le paradis son éternel demeure

  • jakuza (H) 13/05/2017 15:24 X

    Sincères condoléances à l'adresse de sa famille et de ses proches, parents et amis. Une enquête doit établir la vérité dans cette affaire, tir accidentel ou règlement de comptes...