17-05-2017 10:30 - Enseignement : Le ministère de l’Education annule la distribution gratuite des manuels scolaires dans les écoles

Enseignement : Le ministère de l’Education annule la distribution gratuite des manuels scolaires dans les écoles

Tawary - Le secrétaire général du département de l’Education nationale a procédé aujourd’hui, mardi 16 mai, une session de formation au profit des gestionnaires pédagogiques régionaux de l’IPN et des kiosques scolaires sur techniques de la gestion administrative et pédagogique liée aux manuels scolaires.

Les bénéficiaires de cette formation suivront des exposés sur la cession des livres à des prix symboliques afin d’assurer l’accès de tous les élèves sur toute l’étendue du territoire national à ces manuels.

Selon M. Sid’Ahmed Ould Baba le secrétaire général du MEN, cette formation revêt un cachet important pour les participants, en raison des opportunités qu’elle offre en matière de gestion pédagogique. Il a aussi rappelé les efforts déployés par le département pour assurer en qualité et en quantité aux élèves des manuels scolaires.

Il a souligné également les lacunes qui ont affecté la distribution gratuite des manuels, mettant en exergue l’implication des parents à raison de 20% du coût de fabrication comme part symbolique pour son acquisition.

Il a exhorté enfin les responsables du réseau national de distribution, à veiller à l’application ferme de la procédure de commercialisation des livres scolaires à des prix symboliques, afin de parer à toute tentative de leur détournement vers le marché noir.

Notons que les parterres des marchés de Nouakchott sont toujours garnis de livres mauritaniens vendus à des prix exorbitants aux parents d’élèves chaque début d’année scolaire.

Dès fois on trouve sur le marché des livres sur lesquels apparait illisiblement des cachets et des codes des établissements d’enseignement et de certaines directions régionales de l’Education nationale surtout celles de l’intérieur.

Alors où se situe la responsabilité de ces détournements de milliers de livres, de guides, de cahiers d'exercices et d'écritures qui fleurissent partout dans les marchés?



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1288

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • mystere1 (F) 17/05/2017 11:01 X

    et pourquoi soudainement arrêter gratuitement cette oeuvre de bienfaisance et charitable pour surtout la masse pauvre, dont les parents n'ont pas les moyens même d'acheter un seul cahier, pourquoi???

  • foutatoro (H) 17/05/2017 10:42 X

    Quand j'entends le mot "qualité" associé à "Education nationale" dans notre "erreur coloniale", j'ai envie de m'étrangler.