19-05-2017 13:12 - Des tribunaux mauritaniens émettent des peines de flagellation contre des accusés de consommation d’alcool et de pratique d’adultère

Des tribunaux mauritaniens émettent des peines de flagellation contre des accusés de consommation d’alcool et de pratique d’adultère

Mourassiloun - Les tribunaux de Nouadhibou et de Rosso ont émis mardi 16 mai dernier, des peines de flagellation à l'encontre de personnes accusées de consommation d’alcool et d’adultère.

Au niveau de la capitale économique, c’est un pêcheur mauritanien qui s’est vu condamner à 80 coups de fouet, pour consommation d'alcool. Un professeur universitaire sénégalais a été également condamné à la même peine par le tribunal pénal de Rosso.

Dans cette ville, le dossier 53/2017 condamne un homme et une femme à deux ans de prison et à une amende de 30 mille pour le premier et à 100 coups de fouet, à la femme, pour adultère.

Traduit de l’Arabe par Cridem



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 4712

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • lass77 (H) 25/05/2017 08:33 X

    Doudou19@ Je ne parle pas de religion , notre religion n'a pas de problème, elle est parfaite mais je parle des gens qui s'en réclament en se comportant en concommitence comme des mécréants. Et c'est le cas en Mauritanie.

  • doudou19 (H) 20/05/2017 09:48 X

    lass77 (H) celui qui se sente morveux qu'il se mouche. Sénégalais ou pas, il est sur le sol de cette maudite Mauritanie dans laquelle tu t'exprimes comme tu veux. Il est assujetti à tout ce qui est pratiqué en Mauritanie quel que soit sa nature. En plus, laisses la religion tranquille. Tu utilises trop le terme kouffar alors que la religion, si tu en as, ne te permet pas ce qualificatif pour des gens disent la chahada.

  • doudou19 (H) 20/05/2017 09:41 X

    Hé! hé! hé! pourquoi ne coupe t-on les mains des voleurs qui nous traquent à tout moment? Pourquoi ne tue t-on pas ceux qui ont tué froidement des innocents? La Chari'a oui mais dans son ensemble et dans toute l'équité qu'elle requière. Les juges de Rosso et de Nouadhibou se basent-ils sur quelle loi? La constitution ne prévoit pas l'application intégrale, telle que perçue par ces deux juges, de la chari'a. Chacun fait comme bon lui semble??????!!!!! Jusqu'à quand?

  • texassois (H) 19/05/2017 22:53 X

    MDR ! Prions que ces Procs appliquent bien cette charia le nombre d'infirmes qu'on aura en Mauritanie en bras cassés j'imagine même pas, des ministres et Présidents sans bras

  • lass77 (H) 19/05/2017 17:49 X

    J'espere que le Senegal ne va pas rester silencieux si cette sentence de fouet est appliquée sur son ressortissant. Oui la charia mais appliquée à tous sans exception ce que cette republique dite islamique ne peut pas faire appliquée c'est le monde à l'envers.

  • Belphegor (H) 19/05/2017 14:51 X

    Le problème de ces peines c'est qu’elles seront très sélectives dans leurs application, "a la tete du client" comme on dit.

  • sallabarry (H) 19/05/2017 14:16 X

    Et alors pourquoi l'adultère pourquoi boire de l'alcool et si la flagellation est annoncè par le tribunal ou est le problème pour les lois divines que l'on soit universitaire ou manœuvre on est tous égaux face à notre créateur l'injustice n'existe que sur terre ds l'au delà c'est la perfection totale