29-06-2017 09:12 - Grande déception autour de la vente du poulpe mauritanien

Grande déception autour de la vente du poulpe mauritanien

Nord Info - Des acteurs du secteur halieutique à Nouadhibou ont déclaré ce mercredi 28 Juin leur grande déception vis-à-vis de la manière dont l’opération de vente d’une partie du poisson mauritanien a eu lieu.

Ceux-ci ont annoncé que cette opération de vente actuelle diligentée par la Société Mauritanienne de Commercialisation du poisson (SMCP) et une commission nommée pour ce faire est empreinte de confusion et c’est le moins qu’ils puissent dire.

Ils ont même montré leur étonnement face à cette nouvelle vente du poisson mauritanien bradé à des prix en deçà des offres des acheteurs japonais. Enfonçant le clou, ils ont précisé que l’opération actuelle s’est déroulée sans l’aval de tous les membres de la commission.

Pis, c’est sous la pression de certains cadres qui ayant profité leurs droits à la retraite sont encore revenus comme des contractuels à la SMCP mais ayant une très forte main mise sur toutes les décisions. Pour ces acteurs, cette situation était claire dans la manière dont le rapport de la commission a été formulé … Beaucoup de confusion et de contradictions préméditées, disent-ils.

En outre, la dernière réunion de la commission de commercialisation en date du mardi 20 juin courant qui avait pour but de corriger le tir était houleuse et a fini en queue de poisson. D’ailleurs c’est ce qui a provoqué la démission de certains membres de la commission pour protester contre cette opération de vente récurrente et très confuse, selon leurs dires.

En fait, pour ces acteurs de la pêche, ce lobby a eu ce qu’il cherche car il a vendu le poisson mauritanien avec les prix de la décade passée malgré l’option très avancée de l’augmentation substantielle du prix du poulpe comme ce qui s’est passé au Maroc voisin.




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1360

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • jakuza (H) 29/06/2017 17:57 X

    Article allusif, manque de chiffres. Quel manque à gagner et quelle crédibilité avait l'alternative, si tant est qu'elle exista? Ceci fait penser à un règlement de comptes entre ... requins! Sans plus...