30-06-2017 18:45 - Mauritanie: avis de grève dans le secteur de la santé

Mauritanie: avis de grève dans le secteur de la santé

Le360 - Un collectif de syndicats du personnel de santé de Mauritanie annonce un sit-in de protestation général le 3 juillet prochain en vue de la satisfaction d'une plateforme de revendications soumise au gouvernement depuis quelques années.

Le collectif des syndicats professionnels de santé de Mauritanie lance un préavis de grève qui risque de perturber le fonctionnement de ce secteur névralgique au cours des prochaines semaines.

Les hommes et femmes en blouse préparent en effet un vaste mouvement de protestation à partir du 3 juillet prochain et qui pourrait déboucher sur un mouvement de grève générale. Ces actions commenceront par un arrêt général de travail suivi d'un sit-in à 10 heures sur toute l’étendue du territoire national.

Ce collectif de syndicats réunit les spécialistes, les généralistes et diverses catégories du personnel de santé.

Les blouses blanches protestent contre la non-satisfaction d’une plateforme de revendications soumise aux autorités depuis quelques années.

Ce document réclame «une amélioration des conditions de travail, une hausse généralisée des salaires pour le personnel de santé, une assurance maladie universelle au profit de toute la population, un assainissement du circuit de distribution des médicaments, l’octroi de terrains pour les médecins,…».

Chacun semble avoir une préoccupation qui lui est bien propre. Par exemple, les laboratoires dénoncent la concurrence déloyale de l'informel. Interpellé sur le point relatif à l’assainissement du circuit de commercialisation des médicaments, un professionnel travaillant au profit d’un grand laboratoire français met le doigt sur la plaie en expliquant que "tout laboratoire désireux de vendre ses produits sur le territoire mauritanien est soumis à la présentation d’une demande au ministère de la Santé".

Une requête dont l’acceptation est conditionnée par le versement d’une taxe. La Direction nationale de la pharmacie lui délivre alors une autorisation valide pendant 5 ans.

Mais "le problème c’est que vous allez vous retrouver avec le même produit, arrivé cette fois sur le marché par un circuit parallèle, grâce à l’action d’individus ayant échappé à tous les contrôles légaux et réglementaires".

Par notre correspondant à Nouakchott,
Cheikh Sidya




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Le360 (Maroc)
Commentaires : 1
Lus : 748

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • foutaanke (H) 30/06/2017 19:31 X

    quelque chose ne cloche pas !on ne porte pas la blouse blanche pour devenir milliardaire ou millionnaire,je suis d'accord avec l'amelioration des salaires qui sont miserables en realité mais les maux viennent de la politisation ,la tribalisation et autres fleaux communs à la Mauritanie dans ce secteur ou meme l'etudiant se prepare pour ouvrir une boite privée et assoeir son commerce