14-07-2017 14:29 - Mauritanie : 65 millions pour boucler le dossier du passif humanitaire

Mauritanie : 65 millions pour boucler le dossier du passif humanitaire

Sahara Medias - Le gouvernement mauritanien a annoncé avoir bouclé le dossier du passif humanitaire de 1989 par l’indemnisation et l’insertion des anciens employés contractuels de la société nationale industrielle et minière (SONADER).

Selon le commissariat aux droits de l’homme et à l’action humanitaire 49 anciens employés de la SONADER vont bénéficier de cette opération, à trois niveaux, l’indemnisation, l’insertion ou le droit à la retraite.

Six employés encore actifs seront réintégrés, 33 bénéficieront de leurs droits de retraite et les proches de 10 autres décédés seront indemnisés, le tout pour une enveloppe financière de 65.818.560 ouguiyas.

Le commissaire aux droits de l’homme et à l’action humanitaire Cheikh Tourad O. Abdel Malek a affirmé que le gouvernement a entrepris l’insertion ou l’indemnisation de tous les travailleurs, victimes des évènements regrettables de 1989.

Il a appelé tous les mauritaniens à s’opposer fermement à la propagande mensongère destinée à affecter l’unité et la cohésion du peuple mauritanien, la consolidation de la cohésion sociale et la lutte contre les séquelles de l’esclavage.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 2270

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • lass77 (H) 16/07/2017 08:46 X

    @mohamed hanefi@ Vous êtes d'accord qu'il faut que la justice passe mais votre propos selon lequel tout le monde se réclame : victime dans ce pays est ambiguë. En réalité les victimes sont connues sans faute. Oui l'indemnisation est une étape de justice mais elle reste insuffisante il faut une véritable pédagogie de société pour la Mauritanie. Il faut mettre fin aux causes des événements de 1989, vous pouvez être d'accord avec que ce pays marche sur le memme chemin car justement il nya eu de justice et réconciliation et pardon.

  • mohamed hanefi (H) 15/07/2017 14:23 X

    @ justnation. J'ai assisté aux événements tragiques en question. Après toutes ces années et toutes ces affrontements physiques et verbaux, je préfère m'en tenir a ne pas chercher plus loin. Je demande à Dieu de panser les blessures et purifier les cœurs. Les vents qui soufflaient en 1989 étaient un horrible souffle de malédiction. Allah Seul jugera. Voilà le verdict incontournable. Et voilà le châtiment qui ne fera de tort à personne.

  • justnation (H) 15/07/2017 13:55 X

    Mr Hanefi, qui est l'agresseur qui se réclame victime?

  • mohamed hanefi (H) 14/07/2017 20:56 X

    Tout doit être mis en œuvre pour enterrer ces mauvais souvenir. @lass77, l'un des outils de la justice, c'est aussi l'indemnisation des victimes. La ténacité à entretenir les haines, les rancunes et les vengeances ne nous mèneront que vers de plus sanglantes catastrophes et plus de lancinantes douleurs. Surtout dans ce genre de conflits ou tout le monde était agresseur et tout le monde se réclame victime.

  • lass77 (H) 14/07/2017 14:51 X

    Oui il faut s'opposer à la propagande enfin de qui se moque t on ? C'est ne pas l'argent qui va renfermer les plaies mais plutôt la justice,