16-07-2017 08:00 - Mauritanie. L’opposition sort dans la rue pour manifester contre un référendum "sans objet" [PhotoReportage]

Mauritanie. L’opposition sort dans la rue pour manifester contre un référendum

Ce samedi 15 juillet, l’opposition mauritanienne est sortie dans la rue pour manifester contre le référendum du 5 Août prochain qui vise entre autres à supprimer le Sénat lequel sera substitué par des Conseils régionaux.

Brandissant des slogans hostiles au référendum, des milliers de personnes ont afflué vers la Place Ibn Abbas, après une marche qui s’est ébranlée du Carrefour Madrid.

Sur la tribune, les différents leaders vont se succéder, après une minute de prière observée en la mémoire de feu Ely Ould Mohamed Vall : de Samory Ould Bèye, à Ould Horma, Jémil Ould Mansour, en passant par le sénateur Ould Ghadda, fortement ovationné par la foule, avant sa prise de parole. Tous n’ont pas raté l’occasion pour rappeler au président Aziz son devoir de respecter la Constitution.

-"Faisons échec à ce référendum"-

Rejetant fermement les amendements constitutionnels proposés par le Gouvernement, l’opposition mauritanienne a appelé les mauritaniens à "faire échec" au référendum du 5 Août prochain.

"Allez-y dans les maisons. Allez-y dans les quartiers. Mobilisez vos amis, vos parents et ne sortez pas le jour du référendum pour aller voter. Ne sortez pas. Nous voudrions que 90% des Mauritaniens ne se déplacent pas pour les urnes. Faisons échec à ce référendum qui a pour objectif de perpétuer Mohamed Ould Abdel Aziz au pouvoir. Notre rendez-vous avec Mohamed Ould Abdel Aziz, ce sera en 2019 et nous lui dirons : dégage ! dégage ! dégage", a affirmé Balla Touré, membre d’IRA-Mauritanie.

Pour M. Samba Thiam, président des FPC, l’enjeu pour la Mauritanie n’est pas le référendum du 05 Août qui "n’est pas dans l’intérêt général" du peuple mauritanien. Mais plutôt ailleurs.

"Ce référendum est sans objet pour nous. Ce régime est en train simplement de casser l’unité nationale. C’est un régime de discrimination, un régime partisan, qui divise le peuple. Dans ces conditions, je pense que si le référendum devait avoir lieu, il devait porter sur la question nationale, sur la question de l’unité nationale. Allez voter, c’est perdre son temps. Nous devons tous boycotter ce référendum, car il n’est pas dans l’intérêt général des Mauritaniens", a affirmé M. Thiam.

Par Babacar Baye NDIAYE
©Cridem 2017

------


Avec Cridem, comme si vous y étiez...






































































































Commentaires : 6
Lus : 3771

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • bleil (H) 16/07/2017 20:50 X

    C"est triste de constater l'ampleur de la division de l"élite politique quant à la question de la légitimité du pouvoir militaire, de nos jours, et la poursuite de la présidence du brillant éleve de Ould Taya ... un réferendum pour continuer une nouvelle république pour les ingénieurs du calibre de Hademine et d'un PR de la taille "extra small" pour accomoder les esprits simples. Entretemps la démographie aidant, nos paisibles populations vivent une pauvreté lancinante et la mauvaise gouvernance génére plus de corruption, de mauvaises décisons politiques, de voyoucratie ...

  • Hampâté Ba (H) 16/07/2017 14:33 X

    Vous avez eu toute la latitude de vous exprimer pendant le DIALOGUE NATIONAL INCLUSIF et hélas ! vous ne l'avez pas fait, faut d’expérience… Maintenant de grâce taisez vous et laissez le PEUPLE s'exprimer à votre place à travers les urnes: le 05 Aout 2017. OUI, OUI, OUI

  • kalidou gueye (H) 16/07/2017 12:20 X

    NON! A une nouvelle république, NON! A un 3e êt 4e mandat de Aziz, NON! A un coup d état constitutionnel. On a jamais voulu de Aziz êt nous ne le voudrons jamais. Dégage, dégage, dégage.

  • SS 2020 (H) 16/07/2017 11:25 X

    C'est cette poignée de bourgeois mécontents et bien nippés que vous appelez "opposition". Sur ces photos en tout cas on ne voit que des (***) bien habillés et qui respirent la santé, des fils à papa capricieux sans nul doute. Allons soyons sérieux c'est pas ce petit groupe d'aventuriers qui va empêcher la Mauritanie d'aller de l'avant!

  • a.bennan (H) 16/07/2017 09:59 X

    faites moins de bruits et allez voter oui,car le peuple votera oui et il a raison.

  • diakis10 (H) 16/07/2017 08:39 X

    Merci l'opposition le peuple est 100% avec vous !!!!