19-06-2017 20:16 - Gowamer : Visite des réalisations en Guinée-Bissau [PhotoReportage]

Gowamer : Visite des réalisations en Guinée-Bissau [PhotoReportage]

Le Quotidien de Nouakchott - Du 11 au 17 juin 2017, une trentaine de journalistes et de parlementaires ont visité "des réalisations du projet Gowamer" (gouvernance, politique de gestion des ressources marines et réduction de la pauvreté) en Guinée Bissau.

Des journalistes et de parlementaires venus de la Mauritanie, du Sénégal, de la Guinée-Bissau, du Cap-Vert, de la Guinée Conakry et de la Gambie.

Gowamer « mis en œuvre par le PNUD au niveau des pays concernés (Cap Vert, Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Mauritanie et Sénégal) a pour but de contribuer à la réduction de la pauvreté et au renforcement de la sécurité alimentaire des communautés côtières de l’écorégion WAMER, à travers l'amélioration de la gouvernance et la promotion de l’adoption de bonnes pratiques en matière d'utilisation durable des ressources marines et côtières dans l'écorégion WAMER. »

La mission de Bissau a pour objectif : « Développer des synergies entre les réseaux de journalistes et des parlementaires sur les thématiques du Programme GoWAMER. Contribuer au travail de capitalisation et d'amélioration de la visibilité du Programme GoWAMER.»
Au cours de la cérémonie d’ouverture Alfredo Da Silva, directeur de l’IBAP, a présenté le programme de la visite et mis l’accent sur le contenu et les objectifs du programme Gowamer. Le représentant du PNUD en Guinée-Bissau a, lui, insisté sur la dimension sensibilisation. La représentante de l'Union européenne, Mme Chiara Guidetti, a abondé dans le même sens.

Da Costa, représentant du Gouvernement de Guinée Bissau a axé son discours sur la surveillance, volet important de la gestion des ressources.

Après ces discours d’ouverture, les participants ont suivi plusieurs communications :

-Problématique de la gestion des ressources marines et côtières

-Gestion des ressources marines et côtières en Guinée Bissau et réalisations du programme Gowamer

-Problématique de gestion des RMC

Ces différentes communications ont été suivies de débats et de questions posées par les participants

A Buba, il y a eu rencontre et discussions avec les responsables de l’association des pêcheurs, l’association des femmes transformatrices.

A Sao Domingos, les participants ont visité le parc national de Cacheu et le site de Cubampor felupe ou ils ont suivi le processus de cuisson des huitres par les femmes.

Après ces visites sur le terrain, une réunion de briefing a eu lieu vendredi 16 juin. Au cours de cette réunion, les participants ont insisté sur l’exemplarité des réalisations vues sur le terrain et ont plaidé pour plus d’appui aux bénéficiaires, surtout les femmes.

A l’issue de la visite, les parlementaires ont pris l’engagement de saisir leurs ministères de l’environnement et de la pêche pour connaitre l’état de progression du projet dans leurs pays de Plaider pour la promotion de projets de gestion des ressources marines et côtières tels que le Go-wamer et de mettre ne place une alliance de parlementaires à l’échelle sous régionale à l’image du réseau APPEL afin de faire la promotion de l’esprit Gowamer

5. Renforcement significatif des capacités surtout financières des femmes transformatrices (demande urgente du Sénégal)

Les journalistes ont proposé la création d’un site accessible en anglais, français, portugais, arabe et si possible un bulletin d'information dédié à la biodiversité animé par des journalistes ayant effectué le voyage ; des programmes sur les bonnes pratiques de conservation de la biodiversité, une fois par semaine, avec les radios communautaires, la réalisation de films documentaires sur les réalisations du projet Go-WAMER dans les différents pays à diffuser sur les chaines les télévisions de grande audience.

------











Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1162

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)