02-08-2017 19:30 - Nouadhibou : la journée du poulpe pompeusement célébrée

Nouadhibou : la journée du poulpe pompeusement célébrée

Nord Info - Le samedi dernier, pour la 5ème fois consécutive, a été célébrée avec pompe, au Centre du Savoir pour Tous de Nouadhibou, la journée du 26 juillet, journée du poulpe.

Celle-ci est désormais dédiée par les hautes autorités publiques aux pêcheurs nationaux en particulier aux pêcheurs artisanaux à l’occasion de la nationalisation de la pêche de cette pêcherie.

Cet événement majeur est devenu une tradition pour la section pêche artisanale et côtière, zone nord. Il s’agit de valoriser et promouvoir la décision historique d’octroyer l’exclusivité de la pêche du poulpe aux pêcheurs mauritaniens et son interdiction aux étrangers.

L’activité était supervisée par le président de la section artisanale et côtière Nord M. Sid'Ahmed ould Abeid (voir photo). Celui-ci parlera au nom de l’ensemble des opérateurs nationaux artisans et industriels de la pêche. Dans son discours d’ouverture, il précise que le poulpe génère les emplois, de la devise et crée aussi de la richesse. La décision de « mauritanisation » est concrétisée par le protocole d’accord RIM-UE signé le 26 juillet 2012.

Elle a commencé à donner des résultats probants : pour l’année 2016, la production de la pêche artisanale et côtière au niveau de la SMCP a atteint 76% en quantité et 78 % en valeur des exportations. Et le dernier renouvellement de l’accord de pêche RIM-UE signé le 10/7/2015 a consolidé la préservation des intérêts des pêcheurs nationaux jusqu’en 2019.

Celui-ci a préservé les intérêts des pêcheurs en continuant dans la même lancée (défense des intérêts des pêcheurs, l’inscription du secteur dans l’initiative de transparence ou FITI dont le président de la section artisanale est membre actif) grâce aux directives du président mauritanien Ould Abdel Aziz.

Pour ce faire, Ould Abeid réitère sa demande de promulgation d’une loi au parlement interdisant la pêche du poulpe aux étrangers. Toujours dans ce cadre, M. Yeslem ould El Vally chercheur au laboratoire d’évaluation des ressources vivantes et aquatiques de l’IMROP en collaboration avec la FNP a présenté un exposé succinct sur les pêcheries des céphalopodes : Poulpe comme exemple. Quelques éléments biologiques sur la situation du poulpe et le suivi que mène cet institut de recherches en matière de pêche pour la prise de décision d’arrêt ou d’ouverture de la zone aux pêcheurs.

Signalons que les comités de transport terrestre et maritime, de mareyeurs, des capitaines de pêche, des patrons de pêche ont renouvelé leur soutien à cette décision capitale scandant, chacun en ce qui le concerne, les maitres mots « touche pas à mon poulpe », « le poulpe est notre source de vie, protégeons-le ».

La cérémonie de commémoration de ce 5ème anniversaire du poulpe a été l’occasion pour le principal organisateur de l’activité, le président de la Section Artisanale de la FNP M. Sid'Ahmed ould Abeid, de remercier ses partenaires nationaux et internationaux tels que le PRCM, CAPE, SSNC (suédoise),GIZ, UICN. Un communiqué de presse dont copie nous est parvenu a été largement diffusé mettant en relief l’importance pour les pêcheurs mauritaniens la décision historique de leur accorder l’exclusivité de la pêche du poulpe.

Cette manifestation s’est déroulée sous le haut patronage du MPEM M. Nani ould Chrougha représenté par M. Dah ould Alioune, chargé de mission, du Wali de la région Mohamed ould Ahmed Salem ould Mohamed Rare, d’un parterre de personnalités du monde halieutique, de la maire de Nouadhibou, Mme Roujeiba Dowki, du représentant de la Zone Franche de Nouadhibou, le consul d’Algérie, des autorités locales administratives et sécuritaires et des élus.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1307

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)