07-08-2017 22:30 - Mauritanie: les victimes de viol coupables de leur propre sort (Vidéo)

Mauritanie: les victimes de viol coupables de leur propre sort (Vidéo)

Mediapart - Ce sont parfois de toutes jeunes filles, violées par un membre de la famille. Et ce crime ne veut pas être reconnu par les policiers, les juges, et surtout les religieux. Houleye, journaliste mauritanienne membre des Haut-Parleurs, est allée à « la rencontre de victimes qui racontent leur cauchemar ».

Cet été, Mediapart s'associe avec Les Haut-Parleurs (lire sous la vidéo) pour vous donner des nouvelles du monde en une série de 10 courtes vidéos. Aujourd'hui, la journaliste mauritanienne Houleye a rencontré des victimes de viol.

En Mauritanie, porter plainte pour viol peut se retourner contre les victimes. Faute de preuves, plusieurs jeunes Mauritaniennes qui osent porter plainte deviennent parfois coupables d’être sorties le soir, d’avoir porté une tenue sexy ou d’avoir commis un adultère, c’est au choix.

Les associations et le gouvernement tentent d'agir mais les religieux mènent une fronde sévère.

Par Houleye (les Haut-parleurs)







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 3955

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • KANTAKI (H) 12/08/2017 11:10 X

    Malheureuse, ici, tout se fait d'abord en famille, tout comme en inde, proximité physique le facilitant !

  • elhousseinou (H) 11/08/2017 20:26 X

    Bonsoir Il est important que les enfants qui naissent de ces rapports forcés puissent avoir des papiers d'identité Plusieurs en sont dépourvus du fait que la mère ne peut produire les papiers d'identité du géniteyr Il faut une protection de ces enfants qui n'ont pas fait ce choix Du courage pour ces porte voix des sans voix Elhousseinou KANE

  • Esprit Critique (H) 09/08/2017 17:29 X

    Pure foutise cette rubrique presenter par une journliste inexprementee et qui ne connait pas les vrais faits sociaux de ce pays. Houleye ne fais que survoler le debat et elle ne connait pas les vrais fleaux de cette societe.

  • sahelien (H) 09/08/2017 13:59 X

    Courage Houleye et felictations pour cette belle initiative. Il faudra trouver le moyen de liberer la population du joug obscurantiste des croyances venues du moeyn orient. La clef se trouve la..... faire sauter le joug oppressif de la religion donnera aux victimes le courage d'aller en avant. Rappeler aux victimes chaque jour que leurs ancetres et grand-meres africaines pouvaient se promener quasi-nues le long de la vallee du fleuve, et il ne leur arrivaient rien. Circuler en mini-jupe ou se promener la nuit n'est pas une invitation au viol, sauf bien sur dans les pays ou la liberte est fortement reprimee et ou la religion est la principale source d'inspiration .....courage

  • SAF-B.F.L. (F) 08/08/2017 12:48 X

    HÉÉÉ! BONNET!!! Dans tout ça tu as oublié les femmes des milieux nantis qui forniquent en cachette et abandonnent leurs bébés dans les rues. Combien de bébés abandonnés à Nouakchott et dans d'autres villes du pays sans enquêtes tout simplement parce que issues de familles nanties proches du pouvoir

  • lass77 (H) 08/08/2017 08:22 X

    C'est l'oeuvre des pays où se passent les injustices.Il faut faire le lien entre crimes et injustices. Je crois comprendre que s'il n'ya pas de justice dans une societé les crimes resteront une fatalité dont il faut vivre avec. C'est le citoyen lamda qui trinque en Mauritanie. On a jamais entendu les filles des dignitaires se faire violer ou tuer comme des ordures , c'est pourquoi aucune mesure n'est prise pour proteger la societé.

  • Bertrand (H) 07/08/2017 22:40 X

    Encore les religieux et la religion. L'islam est la religion qui a libéré l'humanité. Les grands penseurs européens asiatique et du monde entierblecreconnaissen . Le produit que vous vendez estvpourti et ne convainc personne. C'est l'islam qui interdit le viol le vol le meurtre et le dol. Ceux qui oritegent le s violeurs les gays les adultères et les malfrats de tout acabit son connus. Ce sont les armées d Satan que vous servez dans votre servitude millénaire. Libérée vous au nom d'ALLAH.