09-08-2017 18:00 - Rapt en série

Rapt en série

L'Authentique - La ville de Nouakchott est en train de connaître un phénomène sans précédent : le rapt de jeunes filles. Pendant la dernière semaine de campagne, deux filles ont été enlevées par des inconnus alors quelles revenaient chez elles à la tombée de la nuit.

Il s’agit d’une certaine Aïcha Sy et d’une autre nommée Fatimetou Tourad. En fin de soirée de la campagne électorale, trois filles ne seraient pas revenues chez elles. L’une d’entre elles a été vue dans une voiture accompagnée de jeunes garçons et une deuxième a été aperçue en compagnie de garçons dans une pénombre.

Dans un cas comme dans les autres, leurs parents parlent soit de fugue, soit de rapt. Il y a une semaine, une jeune fille nommée Fatma, surnommée « Varha » âgée de 18 ans, avait été enlevée au poteau « 11 » dans la Moughataa de Arafat, alors qu’elle se rendait à l’Institut des langues dans lequel elle étudiait.

En fin d’année scolaire, trois jeunes collégiennes avaient disparu alors qu’elles étaient en récréation. Leurs parents feront plusieurs jours sans les retrouver. Peu auparavant, la fille d’un avocat mauritanien avait été enlevée alors qu’elle revenait d’école.

Dans nombre de ces cas, il s’agit de fugues organisées par de jeunes filles en quête de liberté. Elles se retrouvent l’espace d’une fête chez l’une d’entre elles ou dans une cérémonie de mariage pour rentrer plus tard chez elles. Dans d’autres cependant, l’histoire est davantage plus dure à avaler puisqu’il s’agit de rapt organisés par des malintentionnés.

L’histoire se termine parfois par des abus voire des viols. Ce serait face à la recrudescence de disparition de jeunes filles, que les forces de l’ordre, notamment les gardes entameraient plus tôt leurs patrouilles depuis un certain temps. En plus, désormais, à partir de 22 heures, toutes les voitures seraient contrôlées et leurs passagers identifiés.

Ahmed. B



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1693

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)