10-08-2017 16:10 - Un diplomate, "limogé" pour avoir critiqué la démocratie mauritanienne

Un diplomate,

Alakhbar - Un diplomate du nom de Saad Bih a été "limogé" de l’Ambassade de Mauritanie à Oman après avoir critiqué la démocratie mauritanienne, selon des sources d’Alakhbar.

Saad Bih a été limogé deux jours après sa publication d’un article d’opinion sur la démocratie dans son pays. Pour lui, la démocratie n’existe que "dans la tête de certains politiques qui veulent une démocratie taillée sur leur mesure".

Le diplomate considère également qu’en Mauritanie les institutions républicaines dont le pouvoir judiciaire et le Parlement "sont l’ombre du pouvoir".





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 17
Lus : 3139

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (17)

  • HAKUN AMATATA (F) 11/08/2017 14:08 X

    Un autre maladroit Cheik Elkbir, s'joute à la liste ouverte par SAAB BOYE. Le Gouverneur Adjoint de la Banque Centrale est chargé des missions qu'lui sont édictées par la fonction qu' il occupe. Aller se montrer à Amourj comme une berbis galeuse est honte pour cette République. Concernant sa prétention (premier ministre), elle va lui ouvrir rapidement les portes des asiles de fous.

  • moulaye sidine (H) 11/08/2017 13:55 X

    Ckeikh El kebir ne mérite rien. Vous dites qu' il asipre à la primature. Vraiment,dans ce pays, certains basculent, bêtement, dans le ridicule. Cheikh El kebir est parmi ses rêveurs naifs. Ce pauvre égaré a besoin d'une boussole achetée d'un marché autre que celui de notre chère AMORJ.

  • LE PARRAIN (H) 11/08/2017 13:37 X

    Je partage le piont de vue de Sidi Kader 200, si Cheikh Elkebir s'est permis de valser dans cette campagne électorale, alors qu'devait observer un droit de réserve, il doit être limogé et viré au lieu de nous casser les oreilles avec sa propagande (site Enbaa Echargh) Chiekh El Kebir futur PM.

  • lass77 (H) 11/08/2017 13:32 X

    Je repete ce soi-disant diplomate n'a pas une tete Maure.

  • bleil (H) 11/08/2017 12:16 X

    Un homme qui en a marre de voire son pays jetter en pature aux chiens ... En Mauritanie il n'y a pas de diplomates, à commencer par le MAEC le flagorneur attitré de Aziz et Taya avant ... le pays aura besoin de refaire ses institutions une fois terminé le saccage des militaires ...

  • wakhty (H) 11/08/2017 10:41 X

    Mais ce monsieur est un homme digne , quant on exerce dans un système et qu'on se retrouve plus on doit prendre ses responsabilité . ils s'en moque de vos leçon , il est diplomate , il sait mieux que vous ce que vous êtes entrain d'expliquer . qu'il soit pistonner ou pas , ce qu'il faut retenir ce qu'il à dit la vrais vérité .

  • Sidikader200 (H) 11/08/2017 09:30 X

    Ce jeune n'a fait qu'exprimer, dans un style d'âge et pondéré , les appréhensions que ressent aujourd'hui tout mauritanien soucieux de l' avenir de son pays. A ceux qui semblent s'en émouvoir, je pose la question suivante: Comment peut on parler de droit de réserve des fonctionnaires dans un pays où le gouverneur adjoint de la BCM M Cheikh Elkeber auquel la loi interdit strictement toute activité politique se permet de parader à la tête d'un rassemblement tribal vulgaire à Nema dans le cadre du référendum-carnaval de OULD Abdelaziz?

  • lass77 (H) 11/08/2017 08:29 X

    Je lis beaucoup d'insanités ici ! de que droit de reserve parle t-on ici ? Or on sait que ces gens sont nommés pour des rasions tribales , népotiques , certains ne meritent pas leur poste car obtenu sans diplomes ni concours etc.. Et pire certains ne sont meme pas Mauritaniens . il est d'où ce soi-disant diplomate qui a brisé l'omerta.Saad Bih n'est pas un nom Maure .

  • abouth (H) 10/08/2017 22:31 X

    Ce "diplomate" devait observer le devoir de réserve à triple titre: 1. Comme fonctionnaire 2. Comme diplomate 3. Et surtout comme diplomate en poste à l'étranger.

  • abidine ahmedou (H) 10/08/2017 20:03 X

    Ce Monsieur a perdu la tête. Un diplomate qui publie un article pamphlétaire doit être viré et radié de son corps de rattachement. Dès qu'on accède à une fonction publique on doit se conformer au régime juridique regissant le statut de la fonction qu'on occupe.

  • abdou rabbany (H) 10/08/2017 19:54 X

    Un mot de de trop mérite une saction disciplinaire pour un fonctionnaire. Tout Un article publié et signé par l'intéressé mérite une révocation sans droits. Isselkou bravo pour cette mesure

  • bihibihi (H) 10/08/2017 19:23 X

    Si on laisse passer on dira ce pays va au KO, Si on sactionne on parle d'atteinte à la liberté d'expression, malgré que la Mauritanie est 1ere dans le monde arabe depuis 4 ans en matière de liberté d'expression . Un fonctionnaire doit respecter les règles de sa fonction. On doit garder à l'esprit et accepter nous fonctionnaires que nous sommes liés par le devoir de réserve.

  • HAKUN AMATATA (F) 10/08/2017 19:13 X

    Saad ould Boye est limogé pour faute grave, à l'instar des ces collègues sanctionnés correctement par Isselkou ould Ahmed Izid Bih: le ditecteur adjoint du protocole, le chef de service du personnel et le directeur adjoint d'Afrique. Tous ces fonctionnaires ont subi des sactions suite à un manquement flagrant à leurs obligations de fonction.Cette mesure est normale une faute = une saction.

  • LE PARRAIN (H) 10/08/2017 19:04 X

    Dans le droit de la fonction publique, il y a un acte dénommé saction disciplinaire. Notre diplomate n'est pas limogé par ce quil a critiqué la démocratie en Mauritanie mais, tout simplement, par ce qu'il a falli a son devoir de réserve.

  • moulaye sidine (H) 10/08/2017 18:46 X

    Un fonctionnaire doit assumer ses obligations qui sont définies par le statut de la fonction publique et précisées par son statut particulier. Dans ce ordre d'idée, L'expression "devoir de réserve" désigne les restrictions de liberté d'expression que peuvent avoir certains agents de la fonction publique, notamment les diplomates, les magistrats et certains hauts fonctionnaires. Ce Monsieur n'a rien tiré de son statut!!!!!!!

  • moukhabarat (F) 10/08/2017 17:28 X

    En Mauritanie il n'y a pas de diplomates mais des pistonnés qui vivent à l'étranger sur le dos du citoyen.

  • jakuza (H) 10/08/2017 16:42 X

    Ce type est indigne du statut de diplomate qui suppose une stricte obligation de réserve!