11-08-2017 16:10 - BOGHE : Un voleur assène plus de 11 coups de couteaux à Ibrahima Bâ avant d’être neutralisé

BOGHE : Un voleur assène plus de 11 coups de couteaux à Ibrahima Bâ avant d’être neutralisé

Journal Le Terroir - Tidjane est un jeune délinquant notoirement connu des services de police. Un multirécidiviste. Un ex-militaire radié du corps selon une source. Hier soir, à 4 heures du matin, il s’est introduit dans le domicile de Ibrahima Bâ, un jeune couturier qui habite Boghé Dow.

Pour entrer dans la maison fermée, il a emprunté une échelle située derrière la maison. Arrivée à l’intérieur, il procède à une fouille minutieuse des chambres. Au moment de vouloir ressortir, le malfrat n’a pas d’autre issue que la grande porte d’entrée où le couple familial est installé cette nuit là.

C’est à ce moment que l’épouse d’Ibrahima est alertée par le bruit du voleur. Elle réveille son époux au moment où le voleur défonce la porte et sursaute pour échapper. Ibrahima plonge sur le voleur pendant qu’il est sous la moustiquaire et il réussi à attraper l’une de ses jambes.

Le voleur dégaine un couteau et l’assène avec dans plusieurs parties de son corps. L’épouse d’Ibrahima affolée se mit à crier pour alerter les voisins. Rapidement, Sy Samba, Mr Dia et Mamadou Souleymane, grand frère de la victime sortent pour venir au secours. Le malfrat est neutralisé et attaché.

Il tente au moment où il est attaché à agresser encore Mamadou Souleymane en vain. L’une des personnes qui l’a vue a fait échouer son projet. Il a été vite identifié par les premiers venus.

Ibrahima qui gisait dans une marre de sang est aussitôt évacué au centre médical par Oumar, un cousin à lui chauffeur et son frère Tidjane Bâ ; président du district de football. La police est vite informée.

Le major Sall est réveillé quelques minutes après pour venir avec une équipe de garde lui administrer les premiers soins. Le major prescrit une ordonnance comprenant une injection contre les blessures à risques de tétanos. Introuvable au centre médical de Boghé.

Il a fallu attendre l’arrivé d’un gérant d’un dépôt pharmaceutique qui habite à Leeleîbatt, localité située dans le département d’Aleg à 23 kilomètres de Boghé, 5 heures de temps après pour administrer la dose au couturier. A en croire le médecin chef qui est arrivé au centre médical vers 8 heures, les jours de la victime ne sont pas en danger. Ibrahima est rentré à la maison.

Jules DIOP



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2724

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • a.bennan (H) 12/08/2017 12:11 X

    Et je parie que la seule pharmacie du coin appartien a un Arabe qui habite en brousse...

  • juif53 (H) 11/08/2017 16:35 X

    Vraiment nul Jules Diop. Tu donnes les noms des victimes et tais celui de l'agresseur.Ton histoire est peut être inventée.